Quel bonheur de voir l’ex-ministre de Mitterrand, , dire, dans une interview : « Je ne crois pas qu’il y ait un problème noir en France… La France n’est pas raciste, je ne comprends pas les actions des mouvements comme le CRAN, le PIR. »

Ça fait du bien de voir qu’une personnalité noire de gauche ose prendre une position aussi claire dans une période où cracher sur la France, cracher sur l’autorité est un passeport d’acceptation par la communauté noire.

Ça fait du bien de savoir que nous autres, Noirs conservateurs de droite, n’avons pas tort de défendre vaille que vaille, coûte que coûte, ce pays qui est le nôtre, la France.

Et si les barrières commençaient à tomber ?

Et si, finalement, la majorité dans les minorités visibles avait enfin le courage de prendre des positions conservatrices et les assumer ?

L’heure est venue de montrer à tout le monde que les ne sont qu’une infime minorité, l’heure est venue pour chacun d’entre nous de dire que nous sommes noirs mais d’abord français, que nous sommes noirs mais avons le droit de dire que nous soutenons avant tout l’autorité et l’ordre, que nous sommes noirs et fiers de défendre l’Histoire de la France dans son entièreté, que nous sommes noirs et nous croyons au mérite et au travail, que nous sommes noirs et avons le droit de dire que nous regrettons les décès de George Floyd aux États-Unis et Adama Traoré en France, mais que nous soutenons la police.

Il y a quelque temps, défendre des positions conservatrices équivalait à un bannissement. J’ai une pensée pour toutes ces personnes d’origine africaine ou antillaise qui, avec courage, défendent sur les réseaux sociaux la France, ses valeurs et son Histoire, au risque de se faire traiter de tous les noms, j’ai une pensée pour elles car le combat que nous menons depuis tant d’années est en train de payer finalement.

La France n’est pas raciste, , le CRAN, les Indigénistes et autres associations racialistes ne peuvent plus parler au nom de tous les Noirs, ça suffit !

Merci, M. Kofi Yamgnane pour votre prise de position, et si vous voulez mon conseil, préparez-vous à recevoir les insultes et attaques les plus virulentes que nous autres subissons depuis des lustres, mais croyez-moi, le combat pour la France, pour notre France, en vaut la peine.

À lire aussi

Au lieu de ficher les commerçants noirs, que Google dise combien il y a de Noirs dans ses effectifs !

Ça s'appelle comment, déjà, cette forme de discrimination reposant sur la race ? …