Robert Badinter, ministre de la Justice sous François Mitterrand, est mort dans la nuit du jeudi 8 au vendredi 9 février.

L'ancien ministre est notamment connu pour avoir combattu contre la peine de mort : il était l'auteur de la loi du 9 octobre 1981 portant abolition de ce qu'il appelait « notre honte commune ». Il avait été nommé garde des Sceaux en 1981 par François Mitterrand alors qu'il était avocat et professeur de droit. Il était alors connu pour avoir sauvé de la guillotine Patrick Henry, assassin d'un enfant, en 1977 à Troyes.

Par la suite, Robert Badinter avait été président du Conseil constitutionnel (1986-1995). Il s'est éteint à Paris, ville où il était né, à l'âge de 95 ans.

3178 vues

09 février 2024 à 11:41

Les commentaires sont fermés sur cette publication.