On sait que le synode sur la synodalité, organisé par le Vatican, aura lieu en 2023. Après avoir recueilli les souhaits des fidèles et de leurs pasteurs aux quatre coins du monde, le Vatican a dévoilé, ces derniers jours, les affiches de cet événement. On trouvera donc, sur les comptes Instagram et Facebook du Vatican, ces affiches surprenantes (quoique pas tant que ça) qui ont plusieurs points communs.

En partant du plus évident, le style, d'abord. Pauvreté graphique, couleurs vives, trait mou, écritures griffonnées : un mélange entre un enfant qui voudrait faire du Basquiat, un livre pour la jeunesse comme on en voit depuis quelques années (Mamie en a marre de vivre, Léa veut un zizi, vous voyez le truc) et les dessins psychédéliques de la période 70.

En s'intéressant d'un peu plus près aux personnages, on voit des sans colonne vertébrale, avec des indices de masse corporelle révoltants ou arborant des tee-shirts LGBT : des paroissiens ordinaires. Enfin, on peut lire les messages : promotion des femmes dans l'Église, souhait de boire plus de cafés avec le clergé, droits des diverses communautés... on est dans un catéchisme bien connu, mais qui n'est pas tout à fait celui de l'Église catholique. Ajoutons une couche ethnique, avec des ponts de singe et des fils tressés, histoire d'évoquer, probablement, l'Amazonie de la Pachamama.


Les réactions des fidèles du monde entier, sur Facebook par exemple, sont assez rassurantes. Pourtant, comme dans la plupart des structures de modernes, il est peu vraisemblable que l'avis du peuple soit pris en compte dans les évolutions de la société.

Les évêques de France ont, les premiers, approuvé toutes les étapes de ce synode, notamment l'agenda : concentration sur la méditation de la Bible au détriment de l'Eucharistie (jugée trop exclusive), plus grande place accordée aux femmes (y compris l'accès à la prêtrise), mariage des prêtres... bref, transformer l' en une Église protestante comme les autres, là encore objectivement (il suffit de regarder l'enseignement de l'Église catholique depuis les origines, en passant par les conciles successifs.)

Quelque part, tout devient clair : ce sont les catholiques « traditionalistes » qui sont désormais hors jeu, c'est-à-dire ceux qui n'entrent pas dans les cases de cette nouvelle religion (qui n'a plus aucun lien avec le catholicisme). Je ne parle pas seulement des familles nombreuses qui vont à la messe en latin. Ceux-là sont des parias depuis longtemps. Je parle de ceux qui s'obstinent à croire en Dieu et en son Église à qui, comme dit le prince Salina dans Le Guépard, « a été faite la solennelle promesse de l'immortalité ». Tous vont devenir des « tradis », des ringards, peut-être même vont-ils être excommuniés.

L'Église de la Pietà, d'Allegri, de Godefroy de Bouillon, de sainte Thérèse, de saint Thomas d'Aquin, de la basilique Saint-Pierre et du curé d'Ars est en train d'être poussée dans les poubelles de l'Histoire. Seule consolation amusante : l'assemblée qui est mise en scène sur la seule affiche figurant une église se tient... en dehors du bâtiment sacré. À sa place.

8943 vues

29 septembre 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

32 commentaires

  1. « mais de quelle église, au juste ? » la réponse vient de l’Évangile: il n’y a d’autre Église que celle édifiée par Jésus lui même. L’Église est une entité spirituelle qui ne dépend que du Christ seul, dont Jésus est le fondement et la pierre angulaire et qui diffère grandement de l’église visible. L’apôtre Paul nous le rappelle dans sa lettre aux Éphésiens chapitre 2 verset 20 « Car la construction que vous êtes a pour fondations les apôtres et prophètes et pour  pierre d’angle le Christ-Jésus lui même. En lui toute construction s’ajuste et grandit en un temple saint dans le Seigneur ». Oui, un seul est notre Père celui qui est dans les cieux ,un seul est notre Chef et Maître,le Christ.
    Phil

  2. Un doux égarement avant que d’autres religions nous forcent à redécouvrir les préceptes d’Urbain II.

  3. Baudelaire disait « La plus grande ruse du diable ets de vous persuader qu’il n’existe pas »…François 1er (le pape pas notre roi du passé) nous montre bien la nécessité de le prouver lui qui sert si bien le diable justement. Que l’ons e rassure son maître saura le remercier à sa façon…. mais Dieu lui permettra de sa racheter, même au dernier instant. Je pense en tant que catholique que nous devins urgemment prier pour notre pape que Dieu le libère de cette emprise satanique même si, comme le disait, je crois, St Bernard de Clairvaux « Le seul pêché que Dieu ne peut pas pardonner est celui de lui fermer son coeur ».

    1. Oui… Mais il vaut mieux savoir. Ou bien un petit conseil : ne lisez que les titres, ou lisez en diagonale.

  4. Dans les Guignols de Canal+ de la belle époque, Jean-Paul II était représenté comme une marionnette agitée par 2 représentants de la « World Company » aux trait de Stallone. Par qui a été vraiment choisi le pape actuel ??? La mafia Rockfeller ? … et si Iquioussen avait raison !

  5. Vu de l’extérieur, on dirait juste l’inverse de ce qui de passe avec l’islam où les fondamentalistes ont le pouvoir (là de vie et de mort) sur les musulmans. On n’est pas sorti de l’auberge !

  6. Certes l’Église Catholique est critiquable mais ceux qui sont nostalgiques d’une Église passée, rétrograde m’apparaissent extrêmement dangereux. Vous regretterez presque l’inquisition, l’Église bourgeoise qui a été à juste raison boutée hors ses murs. Dans cette actualité le message de l’évangile m’aparaît être un aspect secondaire. L’Église Catholique est comme le monde actuel, elle avance à la godille mais elle avance.

    1. Vous avez raison, l’église était au bord du gouffre mais avec François elle a fait un pas en avant à la grande satisfaction de l’islam ravi du pont d’or qui lui est alloué.

    2. « L’Église Catholique est comme le monde actuel, elle avance à la godille mais elle avance. » Plus exactement, elle avance à coups de gaffes.

  7. Le vieux tradi que je suis a vu mourir l’Eglise depuis Vatican II, et reconnait que le Pape actuel accélère la mise en bière.

  8. Une grande partie des catholiques a déserté l’Eglise , ce qui ne veut pas dire qu’elle renonce à sa foi. Et à ses enseignements. C’est simplement «  en veilleuse » en vue de jours meilleurs.
    Tant qu’on n’a pas compris qu’on ne lutte contre une religion qu’en en imposant une autre ( ce qui se passe actuellement) on passera a côté des rêalités.

    1. Non, l’athéisme fait très bien l’affaire pour lutter ! La preuve, de plus en plus de musulmans apostasient et deviennent athées.

  9. L’église  » officielle » part à la dérive, guidée par un Pape qui se comporte plus en chef de parti politique que représentant de Dieu sur la terre au service de ses fidèles.
    Heureusement que beaucoup restent fidèles aux fondamentaux, comme à la belle messe de la Saint Michel à laquelle j’ai assisté hier avec des patriotes et hommes et femmes de devoir, animés par de vrais Padres.

    1. C’est vrai qu’assister à un messe sous bannière de St.Michel, c’est un peu osé . Rappelons que l’Archange est – à juste titre – le patron des Parachutistes .

    2. Certes l’Église Catholique est critiquable mais ceux qui sont nostalgiques d’une Église passée, rétrograde m’apparaissent extrêmement dangereux. Vous regretterez presque l’inquisition, l’Église bourgeoise qui a été à juste raison boutée hors ses murs. Dans cette actualité le message de l’évangile m’aparaît être un aspect secondaire. L’Église Catholique est comme le monde actuel, elle avance à la godille mais elle avance.

  10. Vatican II – Assise a tué l’ Eglise catholique .

    les Francs Maçons ont installé un des leurs sur le trône de Pierre.

    il faut passer un super karcher.

  11. On peut rappeler que le christianisme a deux racines incompatibles, la racine osirienne et la racine judaïque.
    Au départ le christianisme est un culte de type osirien, c’est à dire que le Christ crucifié et ressuscité est un avatar d’Osiris démembré et revivifié, avec Isis sous les traits de la Vierge Marie (Isis avait été dénommée « Mère de Dieu », Theotokos), c’est Byzance puis Moscou. En admettant l’Ancien Testament dans son canon, l’Eglise a créé une autre branche, c’est Rome et son inévitable dérive vers le protestantisme.
    A ce sujet, certains considèrent que la guerre en Ukraine, entre les USA et la Russie, est une guerre de religion.

    1. C’est largement acrobatique . Il est vrai que les religions répondent toutes à l’unique question de notre devenir et qu’un courant monothéiste existait en Egypte lorsque les Hébreux y furent des esclaves . Cependant la guerre actuelle est civile avant d’être religieuse . L’ouest de l’Ukraine fût si longtemps une colonie Polonaise qu’elle est marquée de Catholicisme comme, à l’est du fleuve, on est Orthodoxe mais c’est un seul et même peuple .

    2. Certes,
      Maintenant, si vous lisez la Bhagavad Gita, vous vous rendrez compte que c’est l’ancêtre des évangiles sur bien des points
      (Krishna est né d’une vierge et d’un souffle de Brama, Krishna a vécu une transfiguration devant ses disciples…), même si bien des points correspondent tant à l’époque qu’à la culture du pays.

    3. Il y a des points qui le suggèrent, sachant que Vladimir Poutine a été intronisé en tant que « chef du monde chrétien et empereur araméen » ce qui doit terriblement gêner nos athées occidentaux adeptes du dégenrage, de l’euthanasie, de l’avortement, et tous wokes!

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter