Une mutuelle, c’est bien, mais si cela consiste à faire rembourser des névrosés hypocondriaques avec l’argent des gens normaux tout en dépensant une fortune en frais de fonctionnement, c’est beaucoup moins bien. La remarque s’applique aussi à la Sécurité sociale. Et puis on peut vraiment dire que les mutuelles ne se privent de rien quand il leur faut un siège social à Paris et, par les temps qui courent, c’est de plus en plus gênant.

À lire aussi

Si j’étais Président, après Dijon : la détention, le trafic et l’usage d’une arme de guerre seront punis des peines les plus lourdes…

Allocution du président de la République, incidents de Dijon : on en parle au bistrot de C…