Mosquée rigoriste d’Abbeville : « Le pot de terre a gagné face au pot de fer. »

Entretien Patricia Chagnon

Le 6 juin 2024, la cour administrative de Douai rejetait tous les éléments d’appel de l’association « Ici la Paix » concernant le financement d’une mosquée rigoriste à Abbeville. Une décision à laquelle Patricia Chagnon, eurodéputée RN sortante, n’est pas étrangère. En exclusivité, BV a pu s’entretenir avec elle.

Louis de Torcy. Le rapporteur a recommandé le rejet de tous les éléments d’appel présentés par l’association « Ici la Paix » ainsi que ceux produits par la commune. Est-ce une bonne nouvelle, selon vous ?

Patricia Chagnon. Ce permis pour construire une mosquée, adossée à un centre culturel islamique et prévue pour accueillir 299 personnes, avait été accordé en 2019 par un adjoint communiste, en plein cœur du quartier des Cheminots, quartier résidentiel calme, abritant des associations locales, des familles et des retraités. L’association religieuse, qui avait lancé une cagnotte pour financer son projet pharaonique illustré par des clips montrant des fillettes voilées, allait de toute évidence troubler la tranquillité du voisinage. Après une première victoire au tribunal administratif d’Amiens en juin 2023, l’association « Ici la Paix » avait décidé de faire appel. Le rapporteur vient de conclure au rejet de leur requête « après avoir écarté tous les moyens ». C’est d’abord une formidable nouvelle : le pot de terre a gagné face au pot de fer ! Mais c’est également une nouvelle inquiétante : combien de permis sont accordés ainsi par des élus, au mieux incompétents, au pire complices, qui pourraient être annulés par les tribunaux mais ne seront jamais contestés, faute de moyens ?

 

L. d. T. Quel rôle avez-vous joué dans cette affaire ?

P. C. Je suis conseillère municipale et communautaire depuis 2014. Je connais très bien Abbeville, et les Abbevillois me connaissent. Face au désarroi des résidents qui se croyaient mis devant le fait accompli, je suis allée à leur rencontre. D’abord pour les écouter, ensuite pour rassembler toutes les pièces de ce dossier et, en dernier lieu, pour leur conseiller de s’organiser afin de prendre un avocat et d’essayer de voir quelles étaient les possibilités pour contester le permis devant le tribunal administratif d’Amiens. Enfin, pour trouver les financements de ces coûteuses procédures. La politique, c’est aussi de donner aux gens la confiance nécessaire pour prendre en main leur avenir, de leur faire savoir qu'ils ne sont pas de simples marionnettes et que la seule bataille que vous êtes sûrs de perdre est celle que vous ne livrez pas ! Leur résignation individuelle a fait place à un esprit de combativité collectif. Les voisins ont repris leur avenir en main. Leur quartier préservera son âme. Ils ont gagné. J’ai simplement fait mon travail d’élue.

 

L. d. T. Quel est votre état d’esprit, après la dissolution de l’Assemblée nationale ?

P. C. Après la performance exceptionnelle et le score historique de la liste menée par Jordan Bardella aux élections européennes, les Français retourneront aux urnes le 30 juin et le 7 juillet pour élire leurs nouveaux députés. Le pouvoir d’achat des Français s’est effondré, l’insécurité au quotidien ne cesse de croître, la guerre est aux portes de l’Europe… Ces élections anticipées offrent l’occasion historique de rompre avec les politiques qui ont mené la France et les Français au bord du gouffre. Les élections législatives sont l’occasion de reprendre en main l’avenir de notre pays. L’heure est grave. Mais comme les habitants du quartier des Cheminots qui ont réussi par leur détermination à préserver leur quartier, les Français vont pouvoir, en se mobilisant et en allant aux urnes, choisir le destin de leur pays. Ensemble, nous pouvons envoyer Jordan Bardella à Matignon !

Louis de Torcy
Louis de Torcy
Etudiant en école de journalisme

Vos commentaires

15 commentaires

  1. En cas de victoire du RN le 7 Juillet, il faut que le président parte, car dans la cinquième république il gouverne pour le peuple et par le peuple! Ne vous laissez pas avoir et refusez la cohabitation, sinon c’est l’extrême gauche en 2027!

  2. Gironde : la commission d’expulsion rend un avis défavorable au renvoi de l’imam de Pessac vers le Niger..
    La préfecture de la Gironde a lancé une procédure d’expulsion à l’encontre de l’imam de la mosquée de Pessac (Gironde), aux prises de position et aux propos polémiques.

  3. Bravo et merci pour votre courage madame ! Les vrais français, ceux qui aiment ce pays et sa civilisation judéo-chrétienne vont probablement, enfin, avoir plus de courage pour attaquer ces islamisme qui ne respecte pas nos lois, qui tue de façon bien plus lâche et barbare, gratuitement, alors que certains osent encore brailler que c’est la police qui tue.

  4. Bravo mais votre victoire n’est qu’une goutte d’eau dans une marée islamiste en France, la seule solution Zemmour.

  5. Il y a de l’espoir, il faut lutter pied à pied et ne rien céder. Bravo et merci Mme Chagnon.

  6. Bravo Madame, et merci.
    En effet, il y a beaucoup d’élus locaux, des maires, qui ne voient que midi à leur porte, et les gauchistes parmi eux qui ont depuis toujours vendu leur âme au diable, si tant est qu’ils en possèdent une…
    … « mosquée, adossée à un centre culturel… » et « Ici la Paix », y’a comme une incohérence.
    Si nous ne nous élevons pas contre, si nous ne tenons pas tête à ces gens-là, ils parviendront un jour à nous faire disparaître.

  7. On ne doute pas qui fait vivre la gauche en France. Quant on a entendu George Marchais après guerre et que l’on entend les communistes actuellement qui ne se différencient pas des LFI, des verts voir même les socialistes, en fait de la Nupes ou soudainement le front populaire, ils osent tout,, donc en définitif l’extrême gauche alors on n’a pas a se tromper de combat.

  8. Heureusement que le C.C. dans son immense sagesse a rendu gratuite l’intervention d’un Avocat pour tous . Ainsi pourrons nous ester pour limiter l’érection des mosquées sur la terre de France .

    • Eh, ne vous emballez pas. Gratuite, certes, mais uniquement pour les immigrés clandestins. Les Français en règle, eux, continueront à payer. Cher.

  9. Bien tiens, la preuve que la mobilisation des citoyens peut réussir à bloquer une décision néfaste pour la collectivité locale.

    • Encore faut-il qu’ils soient personnellement en danger?. Si c’est la France ,ils s’en moquent.

  10. Très bonne nouvelle pour eux ils ont préservé leur quartier , mais combien , faute de moyens n’ont rien pû faire et aujourd’hui subissent . Tous aux urnes en espérant que les prochains tienfront leurs promesses .

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois