La chanteuse Marguerite, dont le clip fait un carton sur la Toile, a bien voulu répondre aux questions de Boulevard Voltaire.

Dans votre chanson, vous reprenez un titre de Michel Fugain façon “gilet jaune”. Comment cette idée est-elle venue ?

J’observais les différents actes dans les et quand j’ai réécouté la chanson de Fugain par hasard, ça a fait tilt.

La crise des vient d’achever son « huitième acte ». Pourquoi, en tant qu’artiste, y apporter votre soutien ?

La meilleure réponse, ce sont les très nombreux messages de remerciement que j’ai reçu : j’ai redonné du baume au cœur, du “jaune” au cœur, même, à des gens en détresse que l’on veut faire passer pour des méchants.

Le clip a tourné très vite, remportant un incroyable succès. Comment réagissez-vous à cette médiatisation ?

Dans les “buzz” d’aujourd’hui, le bon grain et l’ivraie poussent tous deux à très grande vitesse : c’est donc à la fois vertigineux et pesant. J’attends la descente pour faire le bilan de tout ça, mais en attendant, c’est beaucoup de joie, de témoignages émouvants, et déjà de belles rencontres artistiques prometteuses.

Certains ont vu des attaques antisémites dans votre dénonciation des et Cohn-Bendit. Que répondez-vous à cela ?

Ma réponse est sur ma page officielle et a déjà été relayée par de nombreux médias : l’ est un sentiment de haine qui m’est parfaitement étranger. Cohn-Bendit, figure de Mai 68, s’est inquiété de la de ces nouveaux révolutionnaires, ce qui me semblait ironique pour un révolutionnaire historique, et BHL, dont l’influence n’est pas à démontrer, est l’un des premiers à avoir désigné les gilets jaunes comme des méchants…

Certains font état de votre ancien engagement à . Défendre la et défendre la , ce sont les deux facettes d’un même combat, pour vous ?

Je n’ai fait aucun lien entre ces deux engagements, ma participation au clip des Veilleurs était purement amicale. Avec les gilets jaunes, il y a une aspiration commune qui unit le peuple français en détresse : cela m’émeut plus que toute autre cause.

https://www.facebook.com/margueritelescirconstances/videos/465991800595781/

Son album “Les circonstances”

Entretien réalisé par Marc Eynaud

7 janvier 2019

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.