[L’INVITÉ] Pierre Gentillet : « Les juges n’ont pas à faire de la politique ! »

photo-output (10)

Cette semaine, Marc Eynaud reçoit « Dans votre salon » l'avocat Pierre Gentillet pour une conversation à bâtons rompus qui balaie tous les sujets chauds du moment : la dérive du Conseil constitutionnel, le pouvoir des syndicats, l'anarchie migratoire à Mayotte, la réintégration des soignants non vaccinés. Avec des retours sur des affaires retentissantes comme l'expulsion de l'imam Iquioussen. Et une réflexion de fond sur l'État de droit et les droits individuels.

Marc Eynaud
Marc Eynaud
Journaliste à BV

Vos commentaires

18 commentaires

  1. Les juges n’ont pas à faire de la politique !
    #
    Pourtant c’est ce que font les juge membres du syndicat de la magistrature,

  2. Très intéressant et très éclairant, cet entretien nous aide à comprendre bien des problèmes qui paralysent notre pays et pourquoi les modestes et rares tentatives des politiques pour faire avancer les choses restent vaines. On se souviendra qu’en son temps, louis XV avait également quelques ennuis avec les juges chargés d’enregistrer les édits royaux. La réforme menée par le chancelier de Maupeou devait régler le problème … jusqu’à ce Louis XVI, en 1774, rappellent les parlements. On connait la suite.

  3. Excellent débat qui remet a plat les dérives abusives depuis 2020 d’un gouvernement avec un pouvoir excessif sur tous nos libertés fondamentales. Qui pourrait faire face à la politique des juges actuellement. Nous sommes dépossédés depuis six ans maintenant face à un président qui nous manipule après avoir fait des lois sociétales un revirement à droite pour faire du régalien à géométrie variable mais qui reste prudent quant à prendre des décisions sécuritaires il renvoie les dossiers brûlants aux juges et Cela jusqu’à la fin de son mandat. Cette Terreur intellectuelle pendant le covid restera marquée dans les esprits d’une personne machiavélique qui souffle le chaud et le froid par une communication . Les Français sont inhibés par une instruction et une éducation dévastatrice de plusieurs années socialistes ceci explique en partie cela.

  4. Très bon entretien.
    Clair et précis.
    Par contre, le son des micros en stéréo, ce n’est pas agréable d’écoute.

  5. Ce sont les Juges de Gauche qui devraient être supprimés, car ça fait trop longtemps qu’ILS et ELLES mènent le Pays….Au moins depuis le « mur des cons », mais on peut aussi dire 30 ans….

  6. les juges sont dans leur activité professionnelle irresponsables, ce qui est un privilège qui devrait leur imposer une certaine réserve et un brin d’humilité. C’est généralement le cas mais dans cette population comme dans toute autre il y a des exceptions. C’est regrettable pour la profession toute entière.

  7. Le Conseil Constitutionnel devrait être supprimé et ses attributions confiées au Conseil d’Etat ;MAIS à titre consultatif…

  8. Bien sûr les juges doivent faire leur boulot honnêtement et sans politique ..mais ce n’est hélas pas le cas ..sont ils aux ordres eux aussi du petit manitou .

  9. Quand chacun restera à sa place et s’occupera de ce pourquoi il est employé alors peut-être que la France retrouvera ses valeurs. Ce n’’est pas demain la veille.

  10. Le peuple de France soufre de divers maux, souvent mortels, qui ont trois causes initiales et juridiques . 1) Une constitution et un système électoral étouffant la démocratie, 2) Un transfert de pouvoirs, économiques, diplomatiques, migratoires à Bruxelles 3) Certains juges politisés (ou même parfois corrompus) qui, en toute impunité (car légalement irresponsables ) tranchent dans les vies des citoyens non plus en appliquant la loi mais selon leurs idéologies rouges (et parfois même leur intérêt personnel). Les parjures devront être révoqués et sanctionnés.

  11. Que font-ils d’autre ? L’élection de Macron il y a 6 ans leur est due (sous l’influence des Banqsters) .

  12. Les décisions de justice sont rendues au nom du peuple français ! Le syndicalisme dans cette corporation devrait être interdit comme pour les militaires et ne pas être inféodé au pouvoir ou à un parti !

    • C’est une évidence… en effet, ccomme l’armée, la justice doit afficher une neutralité absolue. Or, on peut mettre des étiquettes sur les juges…

  13. La justice en France la justice est politique car les juges rouges imposent leur doctrine politique alors qu ils son rétribués avec nos impôts
    En conséquence les juges devraient élus comme aux usa et ceux qui ne feront pas ou mal leur travail seraient virés par le suffrage démocratique Fin des juges fonctionnaires inamovibles à leur poste

    • Ne rêvez pas trop. Quand on contemple, atterré, le résultat des élections en France et la sélection par la nullité et la corruption qui en résulte, on ne peut qu’être inquiets de confier la justice à un tel système. Il importerait d’abord de faire un ménage complet dans nos institutions et surtout dans notre système électoral. Ce qui impliquerait de déloger toute une population parasite qui s’y engraisse à l’abri des regards. Rude tâche!

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois