[L’INVITÉ] Henri d’Anselme : « Nous sommes condamnés à l’héroïsme »

img_0999_720

À la veille de Noël, BV a choisi de convier Dans votre salon un invité pas tout à fait comme les autres. Durant des semaines, dans les médias, on l'a appelé Henri d'A. À l'état civil, son nom est Henri d'Anselme, mais pour les Français, il est surtout Henri d'Annecy, « le héros au sac à dos » : le 8 juin dernier, dans un square de cette ville des Alpes, la route de ce jeune pèlerin a croisé celle d'un Syrien fou furieux qui avait décidé de s'en prendre aux plus innocents d'entre nous : des bébés. Armé de son seul sac à dos, dans un combat presque eschatologique, Henri d'Anselme a contribué à mettre hors d'état de nuire l'assaillant, suscitant l'admiration de tout un pays : il restait donc quelques jeunes de ce bois-là dans notre pays ?

En ces temps sombres, qui de mieux que Henri pour nous insuffler l'espérance de Noël ? Il en profite pour s'adresser très solennellement aux jeunes de son âge : « Si nous nous battons, les générations suivantes nous béniront. Si nous ne nous battons pas, elles nous maudiront. »

Admirateur de Jean Raspail et d'Hélie de Saint Marc, il fait aussi l'éloge du beau, de la grandeur... et des cathédrales ! Son périple dans les plus belles cathédrales de France fera d'ailleurs l'objet d'un documentaire inédit sur C8 à ne pas rater, le vendredi 12 janvier prochain à 23 heures : Le Chant des cathédrales.

 

 

 

 

Gabrielle Cluzel
Gabrielle Cluzel
Directrice de la rédaction de BV, éditorialiste

Vos commentaires

23 commentaires

  1. J’ai bien peur que faute de héros, nous soyons condamnés à la soumission , et la dhimmitude conviendra très bien à certains

  2. Condamné , le mot est juste , quand les forces de l’ordre sont incapables de faire face à la violence et à la délinquance , chaque citoyen est prié de devenir un héros.
    « Malheureux les pays qui ont besoin de héros »
    Bertolt Brecht et sa pièce La vie de Galilée

  3. Ce jeune homme devient un emblème vivant du patriotisme francais. Il est un exemple à suivre, son humilité est tout à son honneur d’un vrai héros de la nation. Lui est formidable par rapport aux forts minables.

  4. Ce jeune Henri d’Anselme est un exemple. Honneur à lui ! Il montre que les français ne sont ni des veaux ni des mécréants.

  5. je trouve incroyablement touchant de lire les mots d’Henri, si justes, si simples, si vrais – Aucun de nos gouvernants n’arrivent à sa cheville – puisse t’ il inspirer d’autres jeunes gens et nous les moins jeunes lui devons de l’accompagner dans son propos ! Merci Henri !

  6. Au fait, puisqu’on en parle, il est devenu quoi le tueur de bébés? Relâché avec un bracelet par un juge des libertés? Il serait sous le coup d’une OQTF ? Assigné à résidence?

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois