[L’INVITÉ] Driss Ghali : « C’est le match retour de la colonisation ! »

VIGNETTE_SITE

Driss Ghali est essayiste, auteur de trois livres remarqués : Français ouvrez les yeux (Éditions L'Artilleur, 2022), Une contre-histoire de la colonisation française (Éditions Jean-Cyrille Godefroy, 2023) - salué par Marcel Gauchet dans Marianne - et, tout récemment, De la diversité au séparatisme (Éditions Complicités, 2024), disponible au format papier ou au format PDF sur https://www.drissghali.com/ebook/. Il Intervient aussi régulièrement sur CNews.

Au mois d’avril dernier, parce qu'il « défend la civilisation française et considère la diversité comme un danger », Jeune Afrique s'est demandé s'il était le « Zemmour marocain ».

Dans son dernier essai, il décrit deux peuples diamétralement opposés et difficilement réconciliables - « Nous sommes donc différents. Radicalement différents. Les mots ne veulent pas dire la même chose au nord et au sud de la Méditerranée » - et la concurrence entre le peuple de souche et les diasporas, des « diasporas qui s’agrègent par affinités pour former des sous-blocs, les Maghrébins et les Africains, qui n’existent qu’en France ».

De confession musulmane, il évoque également l’islam, « une hyperpuissance, aussi puissante que le capitalisme », en même temps qu'une « Afrique sidérée ».

Avec tristesse, il décrit également la décadence de l'Occident en général et de la France en particulier, corrélée à un saccage de la mémoire, des paysages, de l’architecture… et de la féminité. L'Occident qui, après avoir tant adulé la femme, ne l'aime plus au point de refuser de voir que « chaque femme violée ou tabassée dans les transports est un butin dans l’inconscient collectif ».

Selon lui, à long terme, « le séparatisme se transformera en énergie politique » : « La France passera en un clin d’œil de la diversité aux nationalités », et il est persuadé que « le peuple de souche ne restera pas les bras croisés ».

 

 

 

 

 

 

 

Gabrielle Cluzel
Gabrielle Cluzel
Directrice de la rédaction de BV, éditorialiste

Vos commentaires

31 commentaires

  1. Puisqu’on parle de la colonisation, dont l’Algérie, qui se souvient du Bachaga Boualem et de son livre « Mon pays la France » ? Lui qui avait viscéralement choisi notre pays, siégeant même à l’Assemblée Nationale, de 1958 à 1962, plusieurs fois comme vice-président. Un proche a eu plusieurs fois l’occasion de rencontrer son neveu, le colonel Nasser Boualem, brillant colonel de gendarmerie, commandant le groupement GD des Alpes-Maritimes. Un officier prometteur, tragiquement décédé en septembre 2023 d’une maladie fulgurante. Il avait 49 ans et il est sûr qu’il aurait eu une belle suite de carrière. Ses obsèques ont d’ailleurs été annoncées en citant son prénom complet : Nasser baptisé Nicolas qu’il avait pris comme saint patron au baptême, après sa conversion au catholicisme. La messe de funérailles s’est déroulée dans les Pyrénées-Atlantiques.
    Mais bien sûr, la doxa politique ne citera jamais ces exemples de bienfaits de la colonisation. Il n’est même pas sûr que beaucoup connaissent, parmi nos « politiques », d’exemples aussi admirables.

  2. On essaie de nous étouffer de nous faire taire mais ce Camp des Saints qui nous submerge ne pourra pas s’imposer encore longtemps sans réaction plus ou moins violente. Ce qu’on appelle la guerre civile et qui n’est rien d’autre qu’un ras le bol des abus et de l’insécurité. Si on continue le laxisme actuel nous disparaîtrons. Les émigrés qui sont intégrés ont autant que nous intérêt à ce que la France soit forte.

  3. S’il n’y avait pas eu la colonisation, où en seraient aujourd’hui les peuples qui se plaignent d’avoir été « colonisés » ? Je sais, cela n’est pas politiquement correct mais c’est la vérité. Rappelons que Platon écrivait ses dialogues il y a 25 siècles.

    • Lorsque la France a débarqué dans le territoire qui ne s’appelait par encore l’Algérie en 1830, c’était pour assainir la Méditerranée des pirates musulmans , Alger était un port pirate musulman.
      Les tribus nomades ont accueilli la France comme une libératrice , elles subissaient l’occupation musulmane , Liberté Egalité Fraternité , leur a paru plus sympathique que la charia .

      • Je suis Pied Noir, j’ai plus de 80 ans, et, ce que je vois en France, n’a jamais existé en Algérie. Je fais abstraction du FLN qui se comportait comme le Hamas. Par contre avec les arabes et les juifs, tout se passait très bien, nous allions à l’école ensemble, nos parents travaillaient ensemble, et nous nous défendions ensemble, en cas d’agression du FLN. Je regrette sincèrement cette époque ou régnait cette confiance.

  4. Les Nantis qui nous dirigent non cure de ce qui se passe dans notre pays. Ils veulent changer les instructions pour masquer leurs échecs ils sont très contrariés de voir que le peuple existe ils veulent et nous nous voulons . nous sommes le grain de sable dans l’œil ça fait mal

  5. J’apprécie beaucoup Driss Ghali, et il confirme que la France, la Civilisation Occidentale n’est trahie que par les siens et en particulier la Loge Maçonnique mondialiste, pour changer le Monde…
    J’ai une opinion différente avec la thèse de D. Ghali : même sans colonisation, l’Islam conquérant, d’hyper puissance, là il a raison, aurait immigrée en nombre vers le continent Européen et en particulier la France avec son Droit du Sol, sa Chrétienté Catholique. Souvenons nous qu’au 8 ème siècle ils étaient déjà venus jusqu’à Poitiers, alors que la France n’était pas sortie de son continent, et même pas très loin de France.
    Les Vikings s’étaient convertis…..Les musulmans vont ils adopter le wokisme LGBT et sans s’en apercevoir ???

  6. A mon âge je ne crois pas voir un changement,ils seront trop nombreux,c’est déjà le cas,on prendra le pays avec nos ventres,cela se disait il y a très longtemps!
    Ils ont la patience et le temps,mais ça sera inéluctable.Je plains nos petits enfants on leur a laissé un bourbier,je pense qu’ils nous en voudront de les avoir abandonnés a cette chienlit .

Laisser un commentaire

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois