Cette année, la mairie écologiste de a pris la décision de ne pas organiser de feu d’artifice à l’occasion du 14 Juillet afin de préserver les sternes, une espèce d’oiseaux présente sur les bords de Loire et perturbée par cet événement, d’après France 3.

En 2020 et 2021, les habitants de avaient également été privés de ce spectacle le jour de la fête nationale à cause des restrictions sanitaires liées au Covid.

Cette décision intervient après l’arrêté préfectoral de protection de biotope du 31 juillet 2020 en faveur des sternes mis en place le long de la Loire et qui interdit tout dérangement des sternes pendant leur période de reproduction, du 1er avril au 31 août.

Dans l’article de 3 publié le 30 juin dernier, la mairie affirme : « Bien sûr, nous n’avons rien contre les spectacles pyrotechniques et si un autre site est possible près de l’eau, un endroit compatible avec la nidification des sternes, nous recommencerons à tirer des feux en bords de Loire. »

Cependant, d’après Info Tours, l’opposition a évoqué, ce lundi 4 juillet, lors du conseil municipal, d’autres lieux dans lesquels le feu d’artifice pourrait se tenir, lieux écartés par l’élue responsable du projet en raison, notamment, de la présence d’une autre espèce fragile, le héron cendré, autour d’un lac proposé.

Pour pallier cette absence de feu d’artifice, la mairie prévoit trois fêtes populaires à trois endroits différents, avec notamment un show de drones lumineux sur l’île Balzac, île située au sud de Tours.

3501 vues

6 juillet 2022

Les commentaires sont fermés sur cette publication.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter