Selon Gérald Darmanin, « pas un Français ne pense qu’Emmanuel Macron n’a pas été un bon Président ». L'effet d'un strabisme grave, sans doute. Car si l’on en croit le sondage de l’IFOP pour le Journal du dimanche, les Français jugent sévèrement le chef de l’État et son action sur le pouvoir d’achat. Sur le quinquennat, 69 % des personnes interrogées estiment que leur pouvoir d'achat a diminué et 75 % considèrent que celui de l’ensemble des Français a baissé. « C’est un vrai élément de fragilité. Dans les raisons de mécontentement à l’égard d’Emmanuel Macron, c’est le sujet le plus fortement cité », ­analyse ­Frédéric Dabi, directeur général de l’IFOP pour le JDD.

L’ensemble du bilan du chef de l'État n'est pas jugé mauvais par les citoyens. Les relations avec l’Union européenne (61 %), l’image de la France à l’étranger (45 %) ou encore la lutte contre le chômage (45 %) semblent convaincre. Mais cela ne fait pas tout, surtout quand une élection présidentielle approche. « Il y a une triple alerte », diagnostique Frédéric Dabi sur le pouvoir d’achat. « C’est un sujet que les Français évoquent massivement et spontanément, c’est un boulet dans un bilan présidentiel par ailleurs considéré comme honorable et ce sujet arrive très haut dans les déterminants du vote. » Alors que l’entourage du Président a fait savoir que sa candidature ne devrait pas intervenir avant la semaine du 28 février, préférant se consacrer à la situation en Ukraine, le pas encore candidat va devoir faire face à des candidats chauffés à blanc sur les questions régaliennes.

L’enjeu est double pour le Président sortant. Depuis plusieurs mois, les candidats de droite, Valérie Pécresse, Marine Le Pen et Éric Zemmour, talonnent Emmanuel Macron dans les enquêtes d’opinion. Ils font de l’immigration et de la sécurité leurs thèmes principaux. Des thématiques sur lesquelles le candidat de La République en marche n’est pas crédible aux yeux des Français. Toujours selon l’enquête du Journal du dimanche, 70 % des Français estiment que la lutte contre l’insécurité et la délinquance est un sujet « déterminant » de l'élection présidentielle. De l’autre côté, la hausse des salaires et du pouvoir d’achat est un élément important pour une majorité des personnes interrogées.

Ces deux thèmes font partie des trois premières préoccupations des citoyens. Emmanuel Macron n’est jugé crédible sur aucun d’entre eux. Une seule issue semble possible pour le Président : le Covid-19. La sanitaire a mis en lumière la faiblesse du système hospitalier, ce qui a justifié les mesures de privation de liberté. Tout est lié, les Français jugent positive la gestion de la pandémie (50 %) et la santé qui arrive en tête des préoccupations avec 74 %. Il est probable qu’Emmanuel Macron jouera la carte sanitaire, en faisant valoir le nombre de morts évités par sa gestion du coronavirus. De là à convaincre tous les Français qu'il a été « un bon Président »...

2910 vues

21 février 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

63 commentaires

  1. Pouvoir d’achat, tu parles… Il est déjà en moyenne au moins 25% trop élevé à l’aune des prouesses du pays en matière de création de richesses et de résultats du commerce extérieur.
    Quand on sait que la fonction publique est payée tous les ans à partir du 1er octobre par de l’emprunt, il faut bien convenir que les fonctionnaires sont de 30% trop nombreux ou payés 30% trop cher.

  2. Quand je lis  » 50 % des Français jugent positive la gestion de la pandémie », je me demande comment c’est possible… Soit je suis dingue, soit …

  3. En tout cas, si Zemmour n’est pas présent, pour moi ce sera abstention. Le vote blanc n’est pas assez pris en compte pour que je me déplace. Déjà « non-citoyenne » puisque non injectée, je serai « non-citoyenne » puisque sans candidat pour qui voter !
    Le comble : la France qui donne des leçons de démocratie à la planète entière et qui traite Poutine d’autocrate !

  4. Déjà est-il normal et légal que le CC comptabilise des parrainages pour quelqu’un qui n’est pas candidat déclaré ?
    Je pense que cette élection va être « pourrie », sans Zemmour, et peut-être sans MLP. Jean-Luc Mélenchon aura ses parrainages : le faux-jeton de Lisnard a montré l’exemple en le parrainant, lui, et pas ceux de droite ! Et il ose se draper dans sa dignité d’homme respectueux de la démocratie : quel comédien !!! Surtout à la dernière minute…

  5. Quand on entend Geoffroy Didier menacer les maires LR d’être virés du parti s’ils parrainent Zemmour, on voit quelle définition de la démocratie se font ces « élites » !!!!
    Zemmour les gêne : il sera donc exclu !
    Et même s’il a 500 promesses et que les maires les tiennent, je n’ai aucune confiance dans le Conseil Constitutionnel à la botte du pouvoir : qui supervise les Fabius & Co pour voir s’il n’y a pas de magouilles ?

  6. Malheureusement, je pense que Macron sera réélu, faute d’adversaire à la hauteur en l’absence de Zemmour qui n’aura pas ses signatures (au contraire de MLP qui aura les siennes pour un second tour qui assurera une réélection facile au sortant).
    Si c’est Pécresse au second tour, même chose : Macron l’emportera haut la main lors du débat…

  7. S’iln’y avait que le pouvoir d’achat, il s’en tirerait bien cet amateur de président…
    Sa mandature témoigne d’un échec total ! ! !

  8. Dans ces conditions nous nous demandons bien pourquoi il est donné gagnant les elections dans tous les sondages malgré le fait que M.L.P s’approche dangereusement de lui au second tour! J’aimerais bien avoir une explication

  9. D’ici le 10 avril avec la libération momentanée du pass ils vont oublier la baisse du pouvoir d’achat.. ils iront juste prendre un café debout au lieu d’un repas (assis) avant… et seront heureux d’aller à Lidl sans masque….

  10. « l’image de la France à l’étranger (45 %) » Surtout en Algérie. Bienvenue aux sondages bidons.

  11. Vous écrivez : « La crise sanitaire a mis en lumière la faiblesse du système hospitalier, ce qui a justifié les mesures de privation de liberté. » Savez vous que plus de 100 000 lits ont été fermés depuis 20 ans, et que même pendant le Covid cela a perduré…
    Savez vous que la Guerre au Covid vite changée en Crise du Covid, n’est qu’une imposture….A plus de 70 ans je n’ai pas eu besoin d’aller à l’hôpital, car bien soigné dés le début, bien conseillé, et non injecté ARNm….

  12. c’est surtout son pouvoir de nuisance que l’on va sanctionner. Il aura instrumentalisé toutes les crises y compris à l’international pour masquer l’échec de son quinquennat. Sa campagne il va la faire en trois semaines, en justaucorps bleu fluo, cape en drapeau européen, loup dissimulant sa triste figure et logo SM (super Macron pas sado-maso ).

  13. Avec 24 % de favorables dans les sondages, soit en dessous des 27 % obtenus en 2017 en comptant le nombre total d’inscrits sur les Listes Electorales, et avec les centaines de milliards d’euros distribués en pure perte, sans avoir remonté la France dans au moins un Objectif Régalien, ni au sujet du Covid, il vaudrait mieux qu’ E.M. rase les murs et se fasse tout petit; mais en Politique l’amour propre est resté au fond de la poche, et les citoyens avec le mouchoir pour pleurer..

  14. Et s’il n’y avait que le pouvoir d’achat comme motif de sanction….
    L’ensemble du quinquennat Macron est désastreux, et doit être sanctionné. Macron est en échec sur le régalien. 5 ans de perdus, sur le sanitaire ( lits fermés en pleine pandémie, personnel hospitalier renvoyé comme des parias ) 5 ans de perdus sur le nucléaire. Accroissement de la violence et de l’insécurité…..etc …etc …

  15. Kévin Tanguy a exposé cet article.Franchement ou à t il recueilli ses informations.Comme l’indique jeza:On croit rêver.

  16. comment les français peuvent-ils juger bon le bilan covid de Macron? chiffres que vous ne trouverez jamais réunis sur internet, car on voit toujours la comparaison favorable avec USA et la GB mais vous ne voyez JAMAIS la comparaison avec l’Allemagne; Chiffres au 22 02 2022
    -France 130 000 morts pour 67 M d’habitants
    -Allemagne 123 000 morts pour 83 M d’habitants; pas de quoi être fiers d’être français!

  17. Quelqu’un qui a installé un régime proche de la dictature , s’attaquant à nos libertés , divisant les Français , ne peut être taxé d’avoir un bilan honorable où alors , je n’y comprend plus rien .

Les commentaires sont fermés.