Lundi 6 novembre dans l’après-midi, un homme âgé de 36 ans et domicilié au Puy-en-Velay était jugé en comparution immédiate pour apologie d’un acte de terrorisme, dégradations, usage de stupéfiants et port d’arme blanche, informe L’Éveil de la Haute-Loire.

En effet, le vendredi précédent, il a été interpellé devant le commissariat de police du Puy. L’homme menaçant avait crié « Allahu akbar » et « Je vais faire un attentat » juste sous les fenêtres des policiers et armé d’un couteau avec une lame de 17 cm. Il avait, en outre, dégradé trois voitures de police.

Peu avant, il avait eu l’intention de « faire sauter les locaux de la CPAM » avant de, finalement, s’en prendre aux policiers.

Devant le juge, il s’est dit « victime d’un complot » mais agissant « par désespoir » et pour « être soigné » et a tenté de s'expliquer : « Je manque de revenus, j’ai faim et il ne faut pas pousser "mémé" dans les orties. »

3337 vues

07 novembre 2023 à 16:54

Les commentaires sont fermés sur cette publication.