C’est le nom antique du village de Saint-Sever-de-Rustan, ce joli canton au bord de l’Arros. C’est également le nom d’une association et celui d’un spectacle nocturne féerique riche en émotions. Bernard est étudiant en biologie et sa sœur Alice Lapèze-Charlier est professeur des écoles. Ils ont grandi dans la campagne bigourdane. Tous deux ont à cœur de valoriser l’ de leurs ancêtres, valoriser l’abbaye de Saint-Sever-de-Rustan, fédérer des bénévoles venus de tous horizons, mais aussi redonner le goût de l’enracinement.

Alors, en 2018, ils se lancent dans la formidable aventure d’un spectacle en son et lumière pour raconter l’histoire de leur département à travers celle de l’abbaye millénaire classée aux monuments historiques. 150 bénévoles participent à ce projet intergénérationnel et offrent aux spectateurs, en jouant à guichet fermé, un merveilleux voyage à travers 1.000 ans d’Histoire.

Trois nouvelles représentations auront lieu cet été, les 6, 7 et 8 août. Pour cette édition 2021, quatre grands tableaux supplémentaires verront le jour, la pyrotechnie fera son entrée et de nouveaux décors seront créés : au programme, plus d’une heure trente de spectacle composé de 22 tableaux et conclu en beauté par un feu d’artifice.

Une campagne de financement participatif (qui s’achève le 30 juin) est lancée afin de soutenir ce projet culturel, ce moment d’évasion, de rêverie et d’espoir. Un qui porte haut et fort son amour de l’Histoire et du , à encourager vivement !

 

 

 

 

12 juin 2021

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

5 2 votes
Votre avis ?
4 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires