Ce lundi 11 avril avait lieu un conseil stratégique pour le parti Les Républicains, divisé sur la question des consignes de vote à donner aux électeurs pour le second tour.

Au cours de cette réunion stratégique, divers sujets ont été abordés. Pierrick Bonno, journaliste politique sur RMC, a partagé les discussions en direct sur Twitter, soulignant notamment l'inquiétude des cadres au sujet de l'avenir du parti. « Un cadre du parti, quelques minutes avant le Bureau politique : “On doit engager une discussion sur l’avenir même des Républicains. Une vraie question : y a-t-il ou non un avenir politique pour ce parti ?” » À propos des consignes de vote, Éric Ciotti, Laurent Wauquiez et Gilles Platret ont martelé l'impossibilité d'un appel à voter Emmanuel Macron. C'est finalement la position de Laurent Wauquiez qui a été retenue : pas d'appel à voter Emmanuel Macron, mais tout sauf Marine Le Pen.

Des avis discordants sur la marche à suivre pour le second tour

Si Valérie Pécresse n'appelle pas officiellement à voter pour Emmanuel Macron, elle a affirmé très clairement que, pour sa part, c'est ce choix qu'elle poserait : « Et malgré les profondes divergences que j'ai martelées tout au long de la campagne, je voterai en conscience Emmanuel Macron pour empêcher l'arrivée au pouvoir de Marine Le Pen et le chaos qui en résulterait. » Damien Abad, président du groupe Les Républicains à l'Assemblée nationale, a annoncé faire le même choix, quand Gilles Platret, maire LR de Châlon-sur-Saône, a affirmé qu'il voterait blanc. « On ne vote pas entre la peste et le choléra » a-t-il martelé. Quant à Éric Ciotti, il a fait savoir qu'il ne voterait pas pour Emmanuel Macron, tout en refusant de donner des consignes de vote.

 

4573 vues

11 avril 2022

Les commentaires sont fermés sur cette publication.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter