Hier soir, la chaîne Livre noir a été censurée pour YouTube en raison d'une vidéo dénommée « 3 : Molenbeek ».

Erik Tegnér, fondateur du média en ligne Livre noir, a publié, hier soir, une vidéo sur son compte Twitter : « On s'est fait striker la chaîne YouTube de Livre noir, annonce le journaliste, on s'est fait clairement censurer au bout de 20 minutes de diffusion notre troisième épisode du “Grand Remplacement”. » L'épisode en question relayait des témoignages face caméra d'habitantes de Molenbeek, menacées par des islamistes jusque dans leurs appartements.

 

« Je connais les règles de la communication, se défend Erik Tegnér. Ca me rend dingue parce que les types nous empêchent de faire notre travail. » Livre noir se trouve dans l'impossibilité de poster du contenu pendant une semaine.

«Ça fait deux semaines que je travaille sur la couverture du conflit de l'Ukraine »

« Je suis rentré dans le Donbass, je comptais faire mon travail sur le terrain. Il n'y a que deux équipes de journalistes français sur cette partie russe du conflit qui est véritablement majeure, et je ne vais pas pouvoir faire mon travail pendant une semaine. Je ne vais pas pouvoir vous parler de ce que je vois, parce que YouTube décide de me censurer », explique le reporter.

Devant cette censure, Erik Tegnér appelle à une mobilisation, non pour « faire du buzz, mais pour avoir du résultat. Je vous fais confiance, poussez les gens, les candidats, les élus, les députés [...] pour qu'ils mettent la pression. » Objectif : que la chaîne soit rétablie au plus vite, et non dans dix jours, alors que l'élection a lieu dans moins d'un mois.

5188 vues

18 mars 2022

Les commentaires sont fermés sur cette publication.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter