Jean Messiha réagit aux propos d’un journaliste avec lequel il débattait sur LCI et qui évoquait la « maghrébisation » du climat en France, à propos de la canicule. Il s’étonne que des « aveugles militants » se préoccupent davantage de climatologie, refusant de voir les problématiques identitaires et migratoires bien réelles.

Partager

À lire aussi

Jean Messiha : « Quand on diffusait une caricature de Marine Le Pen la comparant à un étron, personne ne s’était mobilisé »

La polémique autour de la fiction de Valeurs actuelles, représentant la députée Danièle Ob…