Le 28 mars, juste à la fin de la messe dominicale, dans la cathédrale du Sacré-Cœur de Jésus à Makassar en Indonésie, une bombe a explosé, portée par deux kamikazes, selon les autorités locales, rapporte News.

Deux kamikazes se font exploser à la sortie de la messe des Rameaux

Selon les autorités locales, les deux kamikazes seraient morts, vingt autres personnes sont blessées, dont des gardes et des fidèles ; le bilan est provisoire.

Les deux terroristes sont arrivés à moto et se sont fait exploser tout près de l’édifice, au moment où les fidèles sortaient de la cathédrale, siège de l’archidiocèse de Makassar, dans le sud de l’île de Célèbes. Selon l’agence Reuters, un garde de a arrêté les deux hommes qui projetaient d’entrer dans le bâtiment, c’est à ce moment-là qu’un des deux hommes s’est fait exploser. Les dégâts sont considérables autour de l’édifice.

En Indonésie, pays à majorité musulmane le plus peuplé au monde, les chrétiens sont particulièrement persécutés et visés par des attentats.

En mai 2018, c’est une de six personnes, dont deux filles de 9 et 12 ans et deux fils de 16 et 18 ans, qui avait déclenché des bombes contre trois églises de Surabaya, la deuxième ville du pays, tuant plus d’une dizaine de fidèles, rappelle News.

28 mars 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.