Souvenez-vous, c’était il y a tout pile deux ans, ou presque. 3 décembre 2020. Jean Castex s’était installé dans notre salle à manger pour régler notre plan de table du réveillon : « Six adultes, pas plus »« sans compter les enfants », avait-il rajouté, magnanime. Il n’avait rien précisé pour le chien, et le poisson rouge dont la présence pouvait être sans doute tolérée. Quel bon prince. Cette fois, c’est , porte-parole du gouvernement, qui investit la cuisine et descend dans la lingerie. Dommage, il ne fait pas le repassage. Exit la crise sanitaire, bienvenue la . Face au risque de tensions sur le secteur électrique, à l’issue du Conseil des ministres, il a recommandé de « décaler le sèche-linge et baisser la plaque électrique de la cuisine ». Aucune consigne n’a été donnée pour le sèche-cheveux ni pour le grille-pain. C'est embêtant. On ne sait pas non plus ce qu’il en est pour la lampe de chevet. Jusqu’à quelle heure, exactement, a-t-on le droit de lire au dodo après le dîner et le brossage des dents (manuel, bien sûr) ?  Ce gouvernement est une véritable fontaine de jouvence. Nous avons tous 11 ans et demi.

On se souvient de la célèbre phrase de Reagan :  « J’aimerais que l’État descende de mon dos et sorte les mains de mes poches. » Pour nous, c’est tout pareil. Mais il faudrait, en sus, qu’il cesse fissa de scruter à la longue vue notre compteur.

Sauf qu’entre sanctions prises à la légère et abandon en rase campagne du nucléaire, le gouvernement a tout à se reprocher et rien à reprocher aux Français qui n’y peuvent mais. Sauf de les avoir élus. Si nous manquons de tout, le gouvernement, lui, a un carburant naturel, une énergie perpétuellement renouvelable : le culot. Il ressemble à ce père de famille qui, ayant bu et joué tout les économies du ménage, reproche à sa femme les pauvres sous qu’elle dépense pour le pain.

Comment ces économies de bouts de chandelle pourraient-elles résoudre durablement la structurelle que nous traversons ? Au vu des décisions prises en la matière depuis de longues années - car les mauvais choix ne sont pas du seul fait d’Emmanuel Macron -, les Français font collectivement des économies énergétiques depuis longtemps dont ils se seraient bien passés : ils ne sont, de toute évidence, pas gouvernés par des lumières.

35814 vues

29 novembre 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • Les liens sont interdits.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

80 commentaires

  1. Je m’interroge sérieusement sur le niveau intellectuel de nos gouvernants qui nous prennent réellement pour des demeurés ne sachant pas gérer notre budget énergie. Sont ils totalement idiots ou font ils seulement semblant de l’être ?
    J’opte pour la première solution qui me paraît plus réaliste vu les inepties qu’ils distillent sur les plateaux télé aux heures de grande écoute. Combien de « larbins » pour assurer le confort de mr Véran et ses collègues ministres à savoir cuisinier, chauffeur, jardinier, femme de ménage, maître d’hôtel…etc que sait il de ces travaux domestiques et autres ?? RIEN et il se permet de donner des conseils !! c’est délirant .

  2. Ces pauvres imbéciles gavés d’argent public, donc de nos impôts, ne savent visiblement pas que les Français pratiquent depuis longtemps le branchement décalé, et les économies d’énergie, de carburant et d’eau
    Mais ces Français qu’ils méprisent ont aussi appris à lire les factures qui se décomposent en 50% de consommation et 50% de taxes.
    Les factures jusqu’en 2005 ne comportaient pas toutes ces taxes.
    Et cela dans tous les domaines ; bancaire, assurance, assurance-vie….

  3. Dans TOUTE l’histoire mondiale, quel que soit le peuple, la faim et le froid ont été les « déclencheurs » de révoltes et autres « nettoyages démocratiques accélérés » …
    Il ne faudra pas être au mauvais endroit au mauvais moment …

  4. Comme vous dites Mme Cluzel  » nous ne sommes pas gouverné par des lumières » !! En revanche par des grandes gueules qui se mêlent de tout et surtout de ce qui ne les regarde pas, çà oui !
    L’infantilisation venant des ces énergumènes nous dit clairement à quel point ils nous prennent pour des lapins de 3 jours et c’est proprement insupportable –

  5. Le neurologue de formation, qui n’a pas beaucoup exercé, pour vite entrer en Politique par sa Loge bien aimée…Il a mieux value, car il me prend sur le nerfs. Mais toutes réflexions faites c’est bien pire, il fait une seule consultation pour des millions de « fidèles », de « patients » à chaque fois qu’il nous remet par écran son ordonnance ! On peut éteindre, ou zapper. On a encore cette Liberté….Moi j’en profite, je préfère Christine K…à l’heure de l’apéritif…

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter