La gauche française fait-elle un déni de réalité ? La France rendait hommage aux victimes de Mohammed Merah, ce dimanche 20 mars, à Toulouse. Cet islamiste avait froidement abattu sept personnes, en mars 2012. En ce jour de deuil, toute la classe politique s’est fendue d’un message simple mais sobre pour dénoncer l’horreur de l’islamisme qui touche le sol français depuis plusieurs années. À droite, Marine Le Pen veut combattre « de toutes nos forces l'islamisme pour que jamais de tels drames ne se reproduisent sur notre sol » quand le candidat de Reconquête estime que c’est « le djihad » qui a frappé l'école Ozar-Hatorah de Toulouse.

De l’autre côté du spectre politique, la gauche est aux abonnés absents quand il s’agit de dénoncer l’islamisme. Pour l’écologiste Yannick Jadot, « Mohammed Merah assassinait trois enfants et un enseignant parce qu’ils étaient juifs. […] Ne jamais rien céder au terrorisme et à l’antisémitisme. »

L’ancienne candidate à la primaire EELV, Sandrine Rousseau, a fait réagir la Toile en répondant à la une de Libération où sont écrits sur fond noir les noms des victimes. « Il y a 10 ans, l’antisémitisme tuait. Aucun oubli », écrit-elle sur Twitter. Une position que n’a pas appréciée la journaliste Anne Sinclair, qui lui a rappelé que c’était « l’islamisme qui a tué indifféremment les enfants juifs, Jonathan Sandler et les militaires non juifs » avant d’ajouter : « Étranges, ces hommages qui n’osent pas utiliser le qualificatif d’islamisme pour qualifier Mohammed Merah. »

Le seul à se différencier à gauche, une fois de plus, est Fabien Roussel en pointant clairement l’islamisme comme responsable de la tuerie.

21 mars 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

5 7 votes
Votre avis ?
34 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires