s’était engagée auprès des Parisiens sur le retour de la tranquillité aux jardins d’Éole, garantissant aux riverains qu’il n’y aurait plus de toxicomanes dans ce lieu le 30 juin.

Il est vrai que le maire de Paris n’est pas réputé respecter ses promesses, mais nous avons été nombreux à espérer que face aux colères des habitants de ce secteur du 18e arrondissement, l’édile, pour une fois, nous donne tort.
Comment expliquer au maire de Paris et à ses alliés et d’extrême gauche que personne ne peut accepter de vivre dans ces conditions.
L’espace public des riverains du parc d’Eole est pollué par les seringues usagées, par toute forme de saleté rejetée par les toxicomanes après la consommation de leur drogue.
Comment expliquer à ces bobos qui dirigent la ville capitale que les cris, menaces et agressions, les viols et autres attentats à la pudeur qui découlent de cette situation renforcent le d’insécurité, au risque de pousser les habitants à vouloir se faire justice.
Est-ce que accepterait d’habiter dans un endroit pareil avec une telle prégnance du sentiment d’insécurité ?
Non, Anne Hidalgo, engoncée dans son confort et protégée par sa horde d’agents de sécurité, ne souffre pas de cette situation, alors pourquoi voulez-vous qu’elle agisse ?
Pourquoi tenir sa promesse de débarrasser les jardins d’Éole de ses toxicomanes puisqu’elle sait que les Parisiens l’ont réélue malgré ses nombreuses promesses jamais tenues ?

30 juin 2021

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

5 6 votes
Votre avis ?
42 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires