Le procureur spécial sur le a annoncé, mercredi 24 juin, la mise en accusation du président kosovar Hashim Thaçi.

Au micro de Boulevard Voltaire, le colonel Jacques Hogard explique le parcours de cet homme, arrivé à la tête de l’État du avec le soutien des États-Unis et, aujourd’hui, accusé de « crimes contre l’humanité et de crimes de guerre, y compris meurtre, disparition forcée de personnes, persécution et torture », commis avec l’ de libération du Kosovo (l’UCK) au milieu des années 1990.

25 juin 2020

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.