Face aux sondages calamiteux, EELV tente le clip catastrophe. À la manière du film Matrix, voilà l'électeur placé face à deux pilules. L'une est bleue, l'autre verte. L'ingestion de la première plonge le sujet dans un monde apocalyptique. Au menu : cyclones et tornades, incendies, flammes de l'enfer, centrales nucléaires fumantes, famines... Et c'est bien fait pour l'électeur qui a mangé la pilule bleue.


Pour le bienheureux qui a choisi la verte, est-il besoin de préciser qu'un monde enchanteur l'attend ? Non. Le bonheur jaillit de la source mondialiste : des champs d'éoliennes à perte de vue, des panneaux photovoltaïques en veux-tu en voilà et, sur les quelques terres encore disponibles, des petits enfants qui marchent dans les coquelicots, des gentils moutons, des chevaux et des lapinous... Le paradis selon Yannick Jadot, l'enfer pour les habitants des zones envahies par les pylônes et les plaques sinistres made in China. À terme, une majorité de Français touchés par le phénomène. La promesse d'une France idyllique a du plomb dans l'aile. À l'alternative proposée par EELV, l'électeur répondra ni l'une ni l'autre. Intentions de vote toujours sous la barre des 10 %. Les pilules ne passent pas.

Entre autres supposées merveilles, le clip mis en ligne par le secrétaire national d' Écologie Les Verts, Julien Bayou, ne sous-entend rien de moins qu'une météo parfaite. Des hivers pas trop froids, des étés pas trop chauds. Adieu sécheresses et rivières en crue... Une première dans l'histoire du monde. Yannick Jadot est le climatiseur de la République. Garanti cinq ans, pièces et main-d’œuvre. Le cadeau qui fait toujours plaisir.

Pour sortir de l'ornière sondagière, le parti écolo se doit de frapper plus fort. De la posologie lourde. Pilule de cyanure ou sucre d'orge ? Proposer le choix entre La Petite Maison dans la praire et Apocalypse Now, Sandrine Rousseau ou Dracula. Quoique... mauvais exemple. Certains électeurs mal-pensant pourraient préférer le second personnage. Les hélices n'ont pas fini de tourner dans la tête des conseillers en communication de Yannick Jadot.

5821 vues

23 décembre 2021

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

Les commentaires sont fermés.