Chez Macron, tout le monde se lève pour Dany !

- Salut Dany, comment vas-tu, depuis la dernière fois à la Rotonde ? Je t’appelle pour l’écologie mais, entre nous, c’est fumeux…
- Fumettes, je dirais, et c’est pour ça que tu me joins… Ha ! Ha ! Ha ! Mais moi, un ministère…
- Enfin, quand même, arrondir ta retraite, non ?
- Je ne dis pas, je ne dis pas…
- Ok ! Tu sais que, de nos jours, la politique, on s’en tape, ce qui compte, c’est la com’ ! J’ai besoin de ton sens des formules chocs pour rentrer dans le lard des Gaulois !
- Ja ! Parfait, j’ai déjà celui-là : "Nous sommes tous des juifs allemands !"
- Euh… euh… "Allemands", ça ne pourrait pas suffire ? Parce que j’ai comme l’impression que mon électorat des quartiers va devenir très sensible ! T’as pas, plutôt, un slogan sur les illettrés ?
- Alors, pour la rentrée, tu as "Professeurs, vous nous faites vieillir !" ou "Ne dites pas M. le prof, dites crève salope !"
- Euh, je sens que Bri-Bri…  Non, alors un truc pour les jeunes ?
- Ben, "Sois jeune et tais-toi !"
- Bof, bof…
- "Quand les parents votent, les enfants trinquent !"
- Comme tu y vas ! T’as pas un truc contre les gros fainéants ?
- "Le réveil sonne, première humiliation de la journée !"
- Ppppfff…
- "Je ne veux pas perdre ma vie à la gagner !"
- Ah bon ?
- "Les cadences accélèrent, le chômage aussi !"
- Mais à propos de ceux qui restent sur le quai d’une gare, Dany ?
- "Métro-boulot-dodo !"
- Allons, il y a les gens qui ne sont rien ! 
- "Je ne suis pas une marchandise !"
- Sur les cyniques ?
- "Dire non, c’est penser !"
- Vis-à-vis des alcoolos ?
- "Nos désirs sont désordre !"
- Et face aux lépreux ?
- "La médecine du capital ne soigne pas, elle répare les travailleurs !"
- Sur Notre-Dame-des-Landes ?
- "CRS = SS"
- Certes, Benalla est gendarme, mais…
- Ah ben, justement, face à l’armée, j’ai "Salaires légers, chars lourds !"
- C’est-à-dire qu’avec notre copine Merkel, on fabrique un char franco-allemand, et même qu’on réussit à le vendre à l’Arabie saoudite… mais tu ne parles pas de mes réformes ?
- "Réformes = chloroforme"
- D’accord, la rime est riche ! Mais j’ai parlé « com’ », Dany, et qui dit « com’ » dit « presse »…
- Ben, "Presse, ne pas avaler !"
- Mais enfin, Dany, tu ne peux pas…
- "Il est interdit d’interdire !"
- Ok, mais souviens-toi que toute la presse était derrière moi, donc faut bien que…
- "L’intox vient à domicile !"
- … Aaaaarrfff ! Tu oublies que je passe très souvent à l’antenne !
- "Fermons la télé, ouvrons les yeux !" ou "La voix de son Maître !" 
- Aïe, aïe, aïe !! Mais si je te prends au gouvernement, c’est aussi en pensant aux européennes !
- "Élections, piège à cons !"
- Ouille-ouille-ouille ! Plus rassembleur !
- "Le vote ne change rien, la lutte continue !"
- Grrrr ! C’est rassembleur, mais contre moi…
- "La dictature, c’est ferme ta gueule ; la démocratie, c’est cause toujours !"
- Drôle, mais…
- "Les fascismes se suivent et se ressemblent !"
- Certes, c’est moins drôle !
- Et le pavé mentionnant "Voici votre bulletin de vote !"
- Ça frappe, c’est sûr… mais, dis-moi, tous ces slogans de 68, tu les as appliqués ensuite, une fois élu en Allemagne ?
- T’es pas un peu fou, Manu, moi, c'est "jouir sans entraves !"

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois