Attaques à l'arme blanche

Alors que les attaques au couteau se multiplient, ces derniers jours, (Trappes, Metz) en marge des festivités du 14 Juillet, Angers a été le théâtre, dans la nuit de vendredi à samedi, d'un triple homicide : trois hommes, dont un mineur de 16 ans, ont été tués à l'arme blanche sur l’esplanade Cœur de Maine, dans le centre d'Angers.

Un Soudanais en garde à vue

Selon les informations du Parisien, « un suspect âgé de 32 ans a été interpellé et placé en garde à vue. Il a, selon une source proche du dossier, été arrêté quelque temps après l’agression et était porteur d’un couteau ensanglanté. Il s’agit, selon des sources concordantes, d’un ressortissant soudanais. Il est, par ailleurs, en situation régulière sur le territoire français et inconnu de la Justice, précise le procureur de la République d’Angers, Éric Bouillard. »

Réaction du maire d'Angers, nouveau ministre

Le maire d'Angers (Horizons), devenu ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires dans le nouveau d’Élisabeth Borne, a réagi sur twitter :

Les pompiers agressés lors de leur intervention

Le Parisien précise que lors de leur intervention pour porter secours aux victimes, « ils découvraient une foule importante et parfois agressive, avec des jets de projectiles sur les services intervenants ».

Réaction de Marion Maréchal

Marion Maréchal, vice-présidente du parti Reconquête, a réagi sur Twitter en soulignant la multiplication des attaques de ces derniers jours.

Les victimes, des jeunes rugbymen

Dans la soirée, on apprenait que deux des trois victimes étaient de jeunes rugbymen du club angevin originaires de Wallis et qu'ils avaient pris la de jeunes femmes importunées par l'agresseur.

16075 vues

16 juillet 2022

Les commentaires sont fermés sur cette publication.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter