Lundi soir, , policière à la brigade anticriminalité des Yvelines, mettait fin à ses jours. Cette présidente d’association de policiers en colère était visée par une procédure de l’IGPN. À cette heure, on ignore encore les causes de son suicide. Alexandre Langlois, secrétaire général du syndicat VIGI, réagit au micro de Boulevard Voltaire.

À lire aussi

Alexandre Langlois : « La police n’est pas en mesure de gérer convenablement le couvre-feu… Au final, on fera les gardes-chiourme et les percepteurs des impôts »

Alexandre Langlois réagit à l’annonce du couvre-feu qui a été décrété par Emmanuel M…