Jean Messiha, président du cercle de réflexion Vivre français, est convoqué par la police après une plainte de la famille de Nahel à Nanterre (Hauts-de-Seine), le 27 juin dernier, selon le site Morandini.com qui s'appuie sur une interview de Jean Messiha sur CNews. La famille de Nahel reproche à Jean Messiha d'avoir lancé une cagnotte pour les proches du policier, il y a quatre mois : cette cagnotte avait rassemblé près de 100.000 contributeurs et 1,6 million d’euros de dons. En juillet, la famille de Nahel avait porté plainte contre Jean Messiha pour « escroquerie en bande organisée ». Sur CNews, Jean Messiha a précisé : « J’ai porté plainte contre la famille de Nahel pour les mêmes motifs. Le parquet ne m’a toujours pas répondu et ne m’a pas dit ce qu’il allait faire de ma plainte. »

Mercredi 8 novembre 2023, la Cour de cassation a refusé d’admettre le pourvoi du policier impliqué dans la mort de Nahel. Ce dernier avait contesté sa détention provisoire, ordonnée par la cour d’appel de Versailles (Yvelines) le mois dernier.

8283 vues

10 novembre 2023 à 13:31

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

38 commentaires

  1. Ces personnes pour une fois espéraient prendre la lumière ils n’ont que faire de la morale, de la justice, ou de la générosité de milliers de personnes a l’initiative de monsieur J. Messiha qui par solidarité envers un gendarme n’ayant fait que son travail pour nous protéger entre autres d’un tueur en puissance puisque c’est ainsi que l’ont nomme les délinquants de la route.
    ils ont perdu probablement une de leurs source de profit ce qu’ils veulent ce n’est que l’argent et rien d’autre et surtout sans travailler

  2. Avec une justice principalement de gauche, il ne faut pas s’étonner que les rôles soient inversés et que les victimes deviennent les coupables.

  3. Justice vérolée ! Ce « petit ange » n’était qu’une racaille et ce gendarme (injustement emprisonné) est un héros : il nous a sauvé d’un futur malfaisant (s’il était dehors à cette heure-là, c’était pas pour aller pointer à lusine !)

  4. Que vaut la parole d’un Messiha contre celle des parents d’un loubard ? Pour notre « justice , RIEN, NADA. Circulez, il n’y a rien à voir………

  5. le policier est toujours en détention, sans qu’il y ai eu un juge d’instruction depuis 5 mois maintenant, encore une prenve s’il en fallait qu’il vaut mieux être délinquant en France on ressort de garde à vue au maxi en 48 heures.

  6. Les juges rouges n’ont sûrement pas très envie de donner suite à la plainte de Jean Messiha contre la famille de ce Nahel . Alors ils font traîner . La cagnotte pour la famille du policier avait pour but d’aider cette famille à survivre puisque le policier est toujours en prison et aura du mal , à mon avis, à retrouver un emploi . On peut se demander quel était l’intérêt pour la famille du jeune homme mort , de lancer une cagnotte . Parce qu’il rapportait , lui aussi , sa paye à sa famille . Une paye qui serait liée à quel travail ? Il était mineur et à ma connaissance n’avait pas de travail » légal »

  7. Avec la cagnotte qu’a récolté la famille de ce « petit ange » , les dons obtenus devraient servir à rembourser en partie les dégâts causés par ces émeutiers sous couvert de soutien à ce « martyre de l’innocence ». Allons-nous baisser les bras et se taire devant ces hordes de radicaux islamistes.

  8. Je me demande qui peut encore avoir confiance dans cette pseudo justice pourrie jusqu’à l’os.

  9. Évidemment, comme Macron s’est honteusement permis de condamner ce policier, par peur des représailles des racailles qui, elles, se permettent d’attaquer et de défier la police sans ne jamais être condamnées sauf à des pitreries, la justice, évidemment indépendante, mais comme par hasard mise en place par la gauche et la macronie depuis 10 ans, et elle même soutien de l’extrême gauche, ne va pas se permettre de contredire le petit chef! Pauvre France !

  10. Tout va de travers dans notre pays, espérons qu’un sursaut lors des votes à venir va permettre d’épurer tous ces minables qui entretiennent la situation afin de conserver leurs prébendes. Ce jeune était un déliquant et rien ne l’aurait arreté dans sa progression de malfaisance. Je signerai une pétition si celle-ci s’avère nécessaire à Jean Messiha.

  11. Une justice qui comme d’habitude condamne les innocents, ceux qui font leur travail et protège les racailles ceux qui ne respectent pas les lois. Certes la mort de Nahël est regrettable, mais il ce délinquant avait obtempéré il serait toujours là à voler les français
    Cette cagnotte lancée par monsieur Messiha n’a absolument rien d’illégale, elle a été lancée par un homme intègre au profit d,une famille laissée sans revenu par une justice indigne. Tous les contributeurs ont donné pour une cause juste et aujourd’hui on leur reproche donc à tous d,avoir donné ? Quelle justice avons-nous, Quelle France du scandale vivons-nous ?
    Pauvre France menée par un macronisme impuissant, peureux et incompétent, il serait temps que ce pouvoir de l’état réagisse et mettre de l,ordre en révoquant tous ces juges gauchistes, remplis de haine et incapables

  12. Pour déposer plainte il faut avoir subit un préjudice, la famille de Nahel et son comportement étrange lors de la marche blanche suite à la disparition du petit ange avec la décision de Jean Messiha d’ouvrir un cagnotte en faveur d’un tiers n’a pas porté préjudice à la famille Nahel mais surtout à montrer que la majeur parti des citoyens ne sont pas dupes de la situation Française en matière d’autant que leur action était d’ordre pécuniaire. Mais voilà avec une justice tel que nous nous rendons compte tout est permis même le pire.

Les commentaires sont fermés.