M. Le Maire ne nous surprend plus. Sans attendre le résultat de l’élection, il confie au JDD qu’il est prêt à “sauter dans le vide” ! Rien que ça ! “Je ne serai jamais un planqué. Je préfère prendre tous les risques, sauter dans le vide.” Bon, planqué, il l’a été un peu beaucoup pendant toute la campagne de son candidat : il s’était éclipsé à la première balle ! Et son courage insensé du 7 mai se résume à sauter… dans les bras de  ! On a connu saut dans le vide plus risqué !

Mais notre député , en énarque précis et organisé, est d’ores et déjà décidé, faisant fi des consignes de son parti (mais quel crédit leur accorder encore ?), à se présenter sous l’étiquette “LR-Majorité présidentielle” ! Ou LR tout court, étant attendu qu’il sera dans la majorité présidentielle ! Terrible alternative : trahison totale ou semi-totale ? À vous de choisir !

Et justement, son parti, l’accusation de trahison, M. Le Maire les balaye d’un retournement de veste.
Le parti ? “Je ne m’en soucie pas trop. Ce sont les électeurs qui décident, pas les appareils politiques” ; “Quelle ? Ceux qui travaillent avec Sens commun, la libérale, les Européens ou les souverainistes ?” La trahison ? “Trahison de quoi ? De mes idées ?” Avec Macron, “il y a des nuances, oui. Des incompatibilités, non”.

Les choses sont claires : Le Maire était le Macron de la droite. D’ailleurs, il a fait 2,4 % à la primaire de la droite et du centre.

Un Macron qui échoue, c’est vraiment pas beau… Préfiguration du destin de son jumeau qui, lui, a réussi son coup ? C’est l’aveu qu’il lâche, rageur, jaloux :

Je n’y suis pas arrivé. Macron y est arrivé. Qu’est-ce qui a fait la différence ? Il a été plus transgressif que moi. C’est une leçon pour l’avenir.

Et si les électeurs de l’Eure étaient encore plus transgressifs que leur Macron raté et aigri ? À vrai dire, ils ont déjà commencé : dans la circonscription de M. Le Maire, est passée, en cinq ans, de 19 à 31 % le dimanche 23 avril.

7 mai 2017

Les commentaires sont fermés sur cette publication.

À lire aussi

Bordeaux-Bacalan : nouveau variant « très rare » et « vaccination de tous les plus de 18 ans sans conditions »

Rien d'inquiétant, mais on vaccine en masse et en urgence. J'ai toujours du mal à comprend…