Alors que l’on parle beaucoup de l’insécurité grandissante dans le quartier de la Guillotière, à Lyon, Jordan Bardella, député au Parlement européen, ainsi qu’une équipe de CNews vont se rendre sur le terrain. Ce n’est manifestement pas du goût du « groupe antifa Lyon », qui a appelé à empêcher cette venue.

Depuis quelque temps, tous les regards sont tournés sur le quartier de la Guillotière, à Lyon, où l’insécurité est telle que les magasins ferment le rideau de plus en plus tôt.

Afin de prendre le pouls de ce phénomène, Jean-Jacques Morandini, de CNews, a proposé à Jordan Bardella, président du Rassemblement national, de se rendre sur place pour un nouvel épisode de « Face à la rue ».

Une visite qui n’est pas du goût des antifas lyonnais, ni du groupuscule de malfaiteurs les Dalton, qui ont appelé à empêcher les médias de rentrer dans le quartier. « La préfecture en assumera les conséquences », menacent-ils, tandis que les Dalton ajoutent sur les réseaux sociaux que « si on n’est pas trop miné de flics, on essaiera de ramener nos fraises ».

« Provocation fasciste »

Selon le groupe Antifa Lyon, la venue de médias dans le quartier constitue une « provocation fasciste » et appelle leurs membres à « venir en masse empêcher la tenue de l’émission ».

Un sentiment partagé par l’ancien élu de l’arrondissement Romain Blachier, ainsi que par le maire du 7e arrondissement de Lyon, l’EELV Fanny Dubot.

23 novembre 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.