Ils ont gagné ! Hier soir, sur le plateau de « La France a un incroyable talent », sur M6, la chorale de la promotion Général-Caillaud de l'École spéciale militaire de a remporté la compétition, face à douze concurrents. Ils ont interprété un medley comprenant la bande originale du film 1492 : Christophe Colomb, de Vangelis, En traîneau, qui est un classique russe mais aussi un classique du répertoire de Saint-Cyr, puis une version particulièrement dynamique de « La Marseillaise », chantée au garde-à-vous comme il se doit et qui a donné le frisson. Le public s'est levé pour les applaudir. Les saint-cyriens remportent donc 100.000 euros qu'ils offriront, comme promis, à des œuvres au profit des blessés et des familles des morts pour la France.

Les réactions sur ont été nombreuses et très tranchées. Certains regrettaient que la chorégraphie hip-hop de Sadeck (objectivement très réussie) n'ait pas été primée ou que ce soit, une nouvelle fois, une chorale qui, après le succès de la famille Lefèvre, l'emporte cette année. Plus sincères dans leur déception peut-être, nombreux sont ceux qui ont été carrément « écœurés » par le succès d'une image « traditionnelle » de la France : après une famille nombreuse catholique, la chorale d'une école militaire. Tout cela est « rance », comme on dit dans les médias. Peut-être même un petit peu nauséabond. Il s'est même trouvé des internautes pour suspecter que les partisans d'Éric Zemmour aient massivement fait pencher les votes en faveur de la chorale de Saint-Cyr. Stanislas Rigault, président de Génération Z, fils de militaire et ancien élève du Prytanée, avait lui-même, après tout, affiché clairement son soutien aux cyrards. La droitisation de la France passerait-elle aussi par ses émissions de télévision ? On se perd en conjectures.

Face à cette déferlante de haine recuite, de rancœur antifrançaise et autres sentiments distingués, une impressionnante communauté, loin d'être seulement militaire ou même favorable à l'armée, s'est mobilisée en faveur du chœur et a exprimé sa satisfaction en des termes qui rappellent des heures décidément sombres. On pouvait lire, sur Twitter, les mots « honneur », « patrie », « France », « engagement », « fierté »... Et puis quoi, encore ? Obligée de dire quelques mots, Florence Parly, ministre de tutelle de l'académie de -Coëtquidan, a simplement commenté, ce matin, sur Twitter : « Quelle victoire ! » Un mot de félicitations aurait été de trop. Ce chœur entièrement masculin n'a pas dû beaucoup plaire au ministre qui met actuellement en œuvre une de quotas totalement assumée pour féminiser l'encadrement des armées afin de parvenir (au nom de quoi ?) à une meilleure parité. Il n'empêche : ce n'est pas très élégant de ne même pas se fendre d'un petit bravo. Le chef d'état-major de l' de terre, plus impartial donc plus juste, n'a pas hésité.


La France, on le sait, est archipélisée comme jamais. Comme le constatait avec beaucoup de finesse, dans les colonnes du Figaro, ce jeudi matin, Jean-Laurent Cassely, coauteur (avec Jérôme Fourquet) de l'indispensable La France sous nos yeux, chacun est désormais « dans son délire ». Ceux qui redoutent le Grand Remplacement ne comprennent pas l'agenda de ceux qui tremblent pour le Grand Réchauffement. L'École spéciale militaire de Saint-Cyr est-elle l'un des derniers symboles fédérateurs d'un pays que nos politiciens ont mis en miettes ou n'est-elle que le phare de l'un de ces archipels ? L'avenir nous le dira peut-être...

En tous les cas, ne boudons pas notre plaisir. Félicitations à la promotion Général-Caillaud et, comme on dit dans le jargon, « Chic à Cyr ! »

23 décembre 2021

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

5 6 votes
Votre avis ?
51 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires