Journée mondiale du scoutisme : le mouvement est en très grande forme !

scout

Sac de camp vissé sur les épaules, foulards plus ou moins délavés noués autour du cou, il arrive d’en croiser sur le bord de la route, par tous les temps. Fondé en 1907 par le militaire britannique Baden-Powell, le scoutisme s’est développé et gagne toujours en popularité. Le 22 février commémore la date de naissance de son fondateur, c’est la Journée internationale du scoutisme. Confessionnel ou laïc, ce mouvement séduit de nombreux parents. Formation pratique, intellectuelle et même spirituelle, don de soi, rigueur, débrouillardise, respect de la nature, il offre un complément d’éducation à celle reçue à l’école et à la maison par le biais d’une vie commune avec d’autres enfants de même âge. Loin d’être jugé rétrograde, le scoutisme gagne en popularité et les inscriptions sont en hausse constante. Les différents groupes, associations et fédérations présentent des listes d’attente toujours plus longues, selon les témoignages de nombreux chefs d’unités contactés par BV.

Un mouvement en pleine expansion malgré son ancienneté

Vieille de plus de 100 ans, la pédagogie du scoutisme attire toujours. À l’été 2023, ce sont pas moins de 112.000 scouts qui ont campé à travers la France, selon Aletéia. Ces chiffres compilent les effectifs des trois grands mouvements scouts en France : Les Scouts et Guides de France, les Scouts unitaires de France et les Scouts et Guides d’Europe. Ces chiffres impressionnants le sont d’autant plus lorsqu’on y ajoute les effectifs des mouvements scouts traditionalistes dont les rangs ne font qu’augmenter (Europa Scouts affilié aux ENF, Fédération Godefroy de Bouillon (650 enfants), groupes indépendants de scouts marins…). « Tous n’étant pas déclarés et reconnus de la même manière, il est compliqué de dresser un bilan précis et exact de la progression du scoutisme, tous mouvements confondus, en France », confie à BV le responsable d’un groupe scout parisien regroupant 200 membres sous son étendard. Une chose reste sûre, en tout cas, les effectifs progressent de manière exponentielle depuis les cinq dernières années. Des images marquantes en témoignent : Chambord, Pentecôte 2022 sous une pluie battante ou encore les 50 ans des Scouts unitaires de France ou pas moins de 30.000 scouts se sont réunis.

Plus largement, en prenant en compte les mouvements scouts de toutes confessions et les scouts laïques, Ouest-France estime à 125.000 le nombre de scouts en France. Ils seraient d’ailleurs environ 64 millions dans le monde, répartis dans 220 pays.

Le scoutisme revient à la mode après un moment de désuétude

En 2018, un sondage OpinionWay pour le quotidien Ouest-France indiquait que 68 % des Français avaient une opinion favorable et très favorable du scoutisme, soit 4 points de plus qu’en 2014. Outre les effectifs, c’est aussi l’opinion populaire qui évolue. Selon Agnès Cerbelaud, déléguée nationale communications et relations extérieures du mouvement Scouts et Guides de France, « le scoutisme est très à la mode, +30 % en 10 ans ! » Selon CNews, l’année 2023 représente à elle seule une hausse des inscriptions de 3 %.

Raphaelle Claisse
Raphaelle Claisse
Journaliste stagiaire à BV. Etudiante école de journalisme.

Vos commentaires

22 commentaires

  1. Comme quoi, un encadrement énergique, judicieux, sociétalement et spirituellement humain, n’est pas forcément mauvais ! Tout est question de (Bonne) VOLONTÉ ! A l’impossible, nul n’est tenu !

  2. Le scoutisme accusé depuis quelques décennies de communautarisme catho rétro, de pédophilie, de philosophie d’un autre âge et j’en passe. reprend des couleurs.
    C’est une bonne nouvelle

  3. Dans le monde actuel en perte de repères et d’idéaux, la formation scoute offre à la jeunesse une chance unique de développer les qualités humaines de solidarité, d’ efforts, et…d’espérance en une vie jalonnée de réussites individuelles et collectives. Voilà une bonne nouvelle.

  4. Scout un jour, scout toujours… prêt. ✌
    Il est peut-être intéressant sur le plan pédagogique de noter que c’est un militaire qui a crée le scoutisme. Après avoir commandé des unités d’éclaireurs, entre autres pendant la guerre des Boers.

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois