Mercredi 22 novembre, une manifestation en hommage à Thomas et aux victimes de Crépol a été interdite à Lyon. La préfecture, craignant les « tentatives de récupérations » assorties de « slogans xénophobes et provocations à la haine », a décidé de couper court à l’appel à manifester, prétextant une menace de trouble grave à l’ordre public. Une interdiction qui n'a pas manqué de faire réagir Me Gilles-William Goldnadel sur son compte X. Pour BV, le médiatique avocat s’est livré.

Raphaëlle Claisse. L’interdiction par la préfecture de la manifestation pour Thomas à Lyon vous a-t-elle surpris ?

Gilles-William Goldnadel. Il en faut beaucoup pour me surprendre. Mais je vous avoue que j’ai été particulièrement agacé par cette interdiction. En réalité, le préfet dit qu’une manifestation pour se plaindre des conséquences de l’immigration massive et invasive qui sont un péril pour la sécurité des Français serait implicitement consubstantielle de xénophobie, et par conséquent, ceci n’est pas acceptable. Cette interdiction dit tout sur le terrorisme intellectuel dont sont victimes les Français. Ils n’ont pas le droit de dire le réel.

Dans cette affaire, un jeune Français de 16 ans, Thomas, a été assassiné parce qu’il était français et blanc. Voilà la vérité crue. Des jeunes ont attaqué à l'arme blanche. D’ailleurs, ce mot est un drôle d'euphémisme : 90 % des victimes d’armes blanches sont blanches, et par contre, ceux qui tiennent ces armes blanches ne le sont pas en majorité. Le fait de dire cela est déjà tout à fait limite.

J’ai cru comprendre que le meurtrier présumé du petit Thomas est de nationalité française. On sait bien qu’il est issu de l’immigration. Cet argument montre à quel point l’immigration est ratée dans son intégration. Le fait de dire cela me range dans le camp de ceux qui sont dans une crudité quasi pornographique. La réalité est là. Ce terrorisme intellectuel est insupportable. 90 % de la population française, y compris à gauche, pense ce que je dis. Je ne suis pas dans le fantasme mais dans la réalité crue.

Dans ce cadre de terrorisme intellectuel, le préfet de Lyon ose interdire aux Français de dire cela. Contre les armes blanches, les Français n’ont droit qu’à la marche blanche silencieuse. Et pour parler poliment, ils doivent fermer leur gueule ! La seule chose qu’ils peuvent tenir à la main, c’est une bougie. Cela me met hors de moi.

Par ailleurs, au même moment, vous avez dans les rues de Paris ou en France des gens, pour leur immensité massivement issus de l’immigration, sauf ceux d’extrême gauche, qui manifestent contre Israël, ou pour le Hamas pour les pires d’entre eux. Ces manifestations, qui fleurent l’antisémitisme, sont autorisées.

Il y a une préférence au détriment de la préférence nationale, comme l’illustre la capitulation en rase campagne de M. Macron, qui nous explique d’une certaine manière qu’une manifestation contre l’antisémitisme calme et silencieuse, sans aucun slogan, est considérée comme un danger pour l’unité nationale et pour les musulmans. Cela renforce mon analyse qu'il y a une dilection pour l’altérité. Voilà dans quel cadre idéologique, médiatique et intellectuel nous vivons. Mais ma source d’espérance qui est grande, malgré tout, c’est que cela ne marche plus du tout. Le préfet pourra toujours interdire des manifestations dans Lyon, malgré tout, le peuple français voit. Même si on lui ferme la bouche, on ne peut plus lui clore les yeux.

12944 vues

23 novembre 2023 à 19:45

Partager

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

54 commentaires

  1. Si les prédictions de Gérard Colomb s’avèrent exactes, il y a des chances que le pouvoir envoie ses troupes défendre l’ennemi contre les Francais….

    1. Oui je crains que le Qatar qui tient dans sa poigne notre gouvernement ( Il sert d’émissaire officiel pour la délivrance des otages bi nationaux français), augmente son emprise et dicte à Macron l’usage de la force contre son peuple. Macron a fini d’éradiquer notre diplomatie déjà grandement euthanasiée par ses actes paroles irréfléchis qu’à présent la France est ridiculisée et n’a plus aucun crédit ne représente rien au plan international. Oui nous allons vers la guerre civil mais elle sera fratricide car les forces de l’ordre et peut être nos militaires feront feu sur le peuple en révolte

  2. J’apprécie beaucoup les analyses de Me GOLDNADEL. A mon avis, cette manifestation n’aurait certainement pas été interdite si elle avait été organisée par la communauté maghrébine en hommage à une crapule, victime d’un Policier en fonction. Les élites ont perdu la raison ou le sens de la mesure. On plutôt, disons-le, on dirait que ce sont les banlieues chaudes qui gouvernent à la place de ce pauvre Macron. Quoiqu’il en soit, cela ne va que raviver la colère des Français qui n’en peuvent plus de vivre depuis des décennies avec des peuplades sorties tout droit de la préhistoire.

  3. Incroyable mais vrai !!! Des centaines de policiers ont été déployés pour s’assurer que la manifestation ne se fasse pas.

  4. Est-ce bien le Préfet qui interdit ? Je pense qu’il ne fait qu’exécuter les instructions qui lui viennent de haut, à défaut de se retrouver muté.

  5. « Même si on lui ferme la bouche, on ne peut plus lui clore les yeux ». Et surtout on ne pourra pas l’empêcher de glisser le bulletin adéquat dans l’urne aux prochaines échéances; nonobstant la censure des préfets de gauche.

    1. Le bulletin adéquat…? Il n’y en a pas. Tous les partis attachés à l’UE appliqueront la politique de l’UE, RN compris (cf Melloni). La seule option est la sortie de l’UE, le retour au franc et la reprise de la souveraineté pat la France. Et comme les français ont peur de tout, du simple rhume à la sortie de l’UE, alors tout va continuer jusqu’à ce que l’UE soit devenu une extension du continent africain, niveau de vie y compris.

    2. En fait de bulletin? Combien de français (des vrais) iront voter dans le sens de notre salut ? Peu, je le crains.

  6. On ne peut que souscrire à 100% à l’analyse de Maitre GOLDNADEL et le féliciter pour son courage à exprimer publiquement ce que chaque Français éprouve intimement.

  7. Madame Hidalgo ne veut pas de photo d’otage, ici l’on ne peut rendre hommage aux victimes : certains assassinats seraient ainsi plus « excusables » que la mort du « petit ange » et il nous faudra donc tomber sous les coups sans mot dire : qui sont, en définitive, les meurtriers les pires ? Ceux qui, parfois obscurs, donnent les coups ou ceux qui, plus en vue, empêchent de leur résister ?

  8. Il faut manifester malgré l’interdiction du Préfet. Il n’y a pas de raison de laisser ce pouvoir aux racailles et à LFI qui peuvent manifester malgré les interdictions.

    1. La préfet a fait déployer tout un escadron de police (près de 100 policiers mobilisés) pour éviter tout rassemblement.

  9. Peut-être qu’actuellement plus que l’idéologie, c’est la peur des banlieues qui gouverne le macronistan, les juges et jugesses. Il nous faut un gouvernement courageux, capable de protéger les Français, capable d’arrêter l’immigration insensée et de sévir contre les assassins.
    Les Pays-Bas, la Suède, l’Italie, le Danemark, la Hongrie, la Pologne, commencent à réagir, ce qui doit mettre en rage le petit timonier et Van der. Les Français sont longs à la détente avant de comprendre que la paix n’est pas acquise automatiquement et qu’ils ne vivent plus dans une société ordonnée et policée, que par leur absence de réaction, ils préparent un monde larmes et de sang à leurs enfants et petits enfants .
    Au fond, Macron avait raison lorsqu’il disait « nous sommes en guerre », bien qu’il se trompât de combat, car il y a guerre et guerre. (Guerre imbécile contre un virus rendu inoffensif par l’ivermectine interdite et guerre pour la survie d’un peuple et d’une France éternelle)

    1. Le virus inoffensif que vous évoquez a fait plus de 130 000 morts en France. Rien qu’autour de moi, 6 personnes d’une, certain age, sont décédés par sa faute —–.

      1. Si on avait vraiment soigné ces personnes avec l’ivermectine, l’hydroxychloroquine, des antibios appropriés, au lieu du paracétamol, simple antidouleur, on aurait certainement évité cette hécatombe.
        À cela, on a ajouté un vaccin ARN pas du tout au point déclencheur d’effets secondaires terribles : crises cardiaques, cancers turbos, AVC, stérilité, fausses couches, atteintes du foie, du pancréas, etc. et etc.

  10. Le Préfet du Rhône, Fabienne Buccio, réagit, et agit comme un automate sans cœur.
    Cette fonctionnaire est odieuse.

    1. Une macroniste comme il en a tant nommés et particulièrement des femmes , dans la magistrature c’est identique , on voit le résultat .

  11. Vous avez tous vu les résultats des élections aux Pays Bas ? La messe est dite ! Et la petite bataille en Irlande… on sait ce qu’il nous reste à faire…

    1. Tout le monde le sait mais personne ne bouge. Des chiens réfugiés au fond de leur niche…Pardon pour ceux qui se démènent. Il y en a…

    2. Oui, un grand ménage politique, qui na que trop tardé! Hélas, les français ne sont pas des irlandais…Combien de drames encore à venir pour secouer les anesthésiés?

Les commentaires sont fermés.