Pas une journée sans que le fameux « fait divers » si bien résumé par Mathieu Bock-Côté ne noircisse les pages de la PQR. Les agressions, balles perdues ou attaques au couteau sont devenues faits de société. Des preuves, s'il en fallait avec ce dernier week-end de novembre : une attaque au couteau dans un centre commercial d’Amboise (37), deux septuagénaires poignardés dans un centre commercial. À Dijon (21), un père de famille est mort dans son lit, victime d’une balle perdue, non loin d’un point de deal. À Sannois (95), un employé du Leclerc Drive s’est fait poignarder par deux individus. À Nîmes (30), un homme est retrouvé mort dans les caves d’un immeuble du quartier Pissevin… Las, cette liste est loin d'être exhaustive.

L'État a fermé... l'Observatoire de la délinquance !

En outre, selon les chiffres communiqués par le ministère de l'Intérieur, tous les indicateurs d’insécurité et de délinquance sont en hausse depuis 2021. Dans le dernier rapport publié, portant sur l’année 2022, la plus forte hausse de délits comportant une atteinte à la personne est celle des « coups et blessures volontaires », avec une hausse de 15 % sur l’année précédente. Jusqu'ici, l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales détaillait la nature des violences (attaques au couteau, etc.), mais cet observatoire ayant été fermé par l’État en 2020, seules subsistent des données générales (coups et blessures volontaires...). « Et hop, un thermomètre de moins », titrait, à l'époque, Atlantico au sujet de cette dissolution alors que la délinquance ne cesse d'augmenter.

« Sur le terrains la vie des bandits n’est pas du tout affectée »

Sollicité par nos soins, Xavier Raufer, criminologue et essayiste, analyse : « L’origine profonde de tout cela résulte d'une méconnaissance complète du milieu criminel par les gens qui nous gouvernent. » Une ignorance, selon lui, qui pousse le Président et ses ministres à réduire leur action à des coups de com’ et des « Je condamne fermement ». L’impact de cette rhétorique semble plutôt relatif. En effet, poursuit l'expert, « ils se bornent à faire du tam-tam médiatique, mais ça n’atteint pas le terrain. La vie des bandits n’est pas du tout affectée. Le milieu criminel doit être maté, sinon il continue. »

Et pour cause : selon une étude menée par Statista, le taux de récidive en France est en hausse depuis 2017, atteignant en 2021 10,7 %. Le criminologue résume : « Il y a une maxime de criminologie : les malfaiteurs ne s’arrêtent que quand on les arrête. » Or, « ceux qui nous dirigent sont des anarchistes, ils n’ont pas l’idée que la poigne de l’État doit à un moment se faire sentir. Ce gouvernement est inapte et ne comprend rien au maintien de l’ordre. Chaque fois qu’il entreprend une mesure, c’est l’effet inverse qui se produit. »

Impunité des délinquants

Plus encore que le fait que « nous ayons affaire à des dirigeants qui sont dans autre monde, vivant dans une autre sphère et dans l’illusion », Xavier Raufer dénonce enfin cette justice à deux vitesses concernant les auteurs de ces agressions à répétition. Ainsi la manifestation récente à Romans-sur-Isère : « Chaque jour dans les quartiers, des voyous tirent au mortier sur des policiers : il ne leur arrive jamais rien. Trois jeunes de la droite nationale ont un mortier sur eux et ils finissent en prison. Vous rendez-vous compte un peu du deux poids deux mesures ? »

Et ce phénomène ne semble pas près de s’arranger : « Il est normal que les faits divers liés aux agressions et à l’insécurité aient lieu, puisqu’on ne fait rien pour contrer réellement ceux qui se livrent à ces exactions. » Plus encore, il est voué à s’aggraver car, selon le criminologue, la lâcheté de l’État face à ces nombreux faits divers finira par faire naître une autodéfense explosive chez ceux qui en sont les victimes. Et de conclure : « Ce genre de truc, ça ne vous fait pas peur, ça vous endurcit… C’est ça, qu’ils sont en train de créer. »

5582 vues

28 novembre 2023 à 17:00

Partager

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

32 commentaires

  1. J’ai exactement le même sur moi, un couteau à cran d’arrêt ouvrable comme un canif avec une lame de dix cm, je m’en sers très peu. Éventuellement il pourrait servir de complément aux trente ans de pratique des sports de combats. Si je suis attaqué ou témoin d’une attaque, je suis prêt malgré mes 74 ans.

  2. La Sécurité en France, ce n’est pas avec la Gauche, qu’il faut attendre de la Sécurité, et encore moins quand c’est celle qui a le regard, les objectifs tournés vers l’Empire, l’U.E. avec plus de Pouvoir….Macron encarté P.S. quand il a pris le Pouvoir….et de tous temps, de toutes les Républiques, rares ont été les Politiciens de Gauche pour ramener la Sécurité….Il fallait qu’il y ait vraiment le feu….

  3. C’est logique que les citoyens patriotes en arrivent à l’autodéfense, si ceux qui ont la charge et le devoir de les protéger ne le font pas, en toute connaissance de cause. Je suis contre l’autodéfense, mais tout comme Patrick Sébastien, je serais impitoyable et pas que pour les racailles, si le président de la république n’accomplissait pas la mission qui est la sienne envers les Français!

  4. Attendez que les blancs se réveillent, regardez dans l’histoire si vous ne comprenez pas mon propos.

  5. A force de ne calmer que sa “rue arabe”, la macronie ravive plus encore la colère du peuple français. Il faut qu’elle s’attende au pire et ça ne sera pas facile pour elle de gérer les deux à la fois d’autant que connaissons sa grande incompétence à tout gérer en même temps. Attention, dans tout coeur d’un Gaulois sommeille un redoutable adversaire.

  6. 120 attentats à l’arme blanche PAR JOUR / 2020 dont 120 d’origine musulmane : il était temps de dissoudre l’organisme de contrôle,
    Les agressions et les vols qui se multiplient de façon exponentielle en 2023, merci à nos gouvernants de bien veiller sur leurs racailles pour que la France s’écroule plus vite
    Merci à Macron ce premier de cordée qui traine sa clique de bons à rien pour saborder notre pays,, merci Macron, merci Darmanin avec vous nous sommes au plus bas, avec vous les français sont tranquilles ils ont toutes leurs chances pour se faire poignarder, étrangler, voler, oui avec vous la France s’enlise de plus en plus
    Pour le bien de tous disparaissez, oui disparaissez, disparaissez

  7. Les pacifistes sont à l’Ouest et les missiles à l’Est. ça c’était avant. Aujoud’hui, les armes blanches sont chez les racailles et les marches blanches pour les Français.

Les commentaires sont fermés.