Lundi 26 février après-midi avait lieu, dans la cour des Invalides à Paris, l’hommage national en l’honneur des deux militaires du 1er régiment de spahis de Valence (Drôme), le maréchal des logis-chef Émilien Mougin et le brigadier-chef Timothé Dernoncourt, tués au combat le 21 février dernier au Mali dans le cadre de l’opération Barkhane.

Le général de corps d’armée Bruno Le Ray, gouverneur militaire de Paris, avait invité tous ceux qui le souhaitaient à venir sur le pont Alexandre-III pour venir témoigner leur hommage à ces deux militaires morts pour la France lors du passage du convoi funèbre.

Boulevard Voltaire était présent.

À lire aussi

Port du masque en extérieur : « Sur la plage, on veut profiter, personne ne porte de masque ! »

La mairie de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) a pris un arrêté rendant le port du masque oblig…