Fraude sociale : deux sœurs condamnées pour avoir détourné 1,3 million d’euros

Deux sœurs gérantes du centre de santé Medidental à Trappes (Yvelines) ont été condamnées, ce lundi 26 juin, par le tribunal judiciaire de Versailles pour escroquerie, abus de confiance et exercice illégal de l’activité de chirurgien-dentiste.

1,3 million d’euros détournés en 9 mois

Les deux femmes, âgées de 43 et 32 ans, ont détourné près de 1,3 million d’euros à l’assurance maladie en neuf mois. Les patients venaient pour des soins basiques et le centre dentaire facturait des actes fictifs en leur nom pour des dizaines de milliers d’euros, au préjudice de l’assurance maladie. Par exemple, 13.000 euros pour recoller un appareil dentaire en 15 minutes ou plus de 14.000 euros pour la pose d’une dizaine de couronnes alors que le patient ne s’était fait soigner qu’une carie…

La supercherie a été mise au jour en février 2022, lorsqu’un patient a consulté son compte Ameli et a remarqué un virement au centre d’un montant de 8.000 euros pour la pose d’une couronne… alors qu’il n’avait fait qu’un détartrage. Il en a alors informé la police qui a enquêté. La caisse d’assurance maladie a également mené son enquête.

« C’est pareil partout en France »

Lors de l’audience, les suspectes ont tenté de minimiser l’ampleur de la fraude et ont expliqué vouloir « sauver leur centre de santé en péril », elles ont assuré : « C’est pareil partout en France. »

Les deux sœurs, possédant des cartes de résidence émiraties, avaient tenté de faire un virement de 90.000 euros à Dubaï pour l’achat d’un bien immobilier. Elles ont été condamnées à trois ans de prison pour escroquerie, abus de confiance et exercice illégal de l’activité de chirurgien-dentiste. La peine est assortie de deux ans de sursis probatoire.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois