[DANS VOS COMMENTAIRES] Corinne Masiero en « ministre de la Culture » ?

© Youtube Le fil LCI
© Youtube Le fil LCI

« Je partira pas ! Si si tu partiras… » se sifflote dans les rues. Sera-ce le tube de l’été, se demandait Sarah-Louise Guille? Liliane suggère que cette chanson est « peut-être une réponse bien tardive à "Pendez les blancs" de Nick Conrad ou "Nique la France" de Z.E.P ? » Et pourtant… aucun appel au meurtre dans ce texte. Loutronne y voit, ainsi que dans « Ausländer raus », « un doux poème par rapport aux appels à la haine, au crime, etc., de nos artistes rapeurs ».

« Je partira pas », c’est tout au plus une OQTF chantée, mais SOS Racisme a porté plainte. Mila, qui a enregistré sa propre version, ira-t-elle en prison, deux cents ans après le chansonnier Béranger dont certains couplets déplaisaient au pouvoir ? « Les Français de droite sont ouvertement décomplexés, constate Jack Chevalier, ils ne craignent plus de se faire entendre, de faire entendre leurs opinions. Après tout, je ne vois pas pourquoi il n’y aurait que les gauchistes qui auraient le droit de s’exprimer. » Quelques lecteurs - question de génération -, comme bm77, se tournent vers d’autres artistes: « Moi en guise de soutien musical en cette période de médiocrité ambiante, je me repasse l’intégral de Brassens, qui était pacifiste et anticlérical, mais aussi pour la messe en latin ! »

Le Capitaine Marleau a la colique

Une qui ne doit pas apprécier la messe en latin, ni en aucune autre langue, c’est Corinne Masiero. La comédienne a multiplié les déclarations craspec (le mot n’est plus guère employé mais convient bien). La montée du RN provoquerait en elle, physiquement, divers troubles digestifs pour lesquelles elle ne trouve pas de mots assez triviaux. Au point que, pour Ephata, Masiero « coche toutes les cases pour être ministre de la Culture du Front Populaire ! »

Aux yeux de Masiero, les électeurs du RN sont… « des bâtards ». Pour Moi Encore, c’est simple : « L’opinion politique des bons acteurs m’indiffère totalement, alors celle des mauvais. » Une mauvaise comédienne dont beaucoup d’entre vous ne comprennent pas qu’elle puisse représenter la Gendarmerie en tant que « Capitaine Marleau ». ProvinceDuBerry souligne que le monde de la culture est un milieu « lui-même sen imposant une opinion unique à laquelle il faut adhérer ». Et de poser une question toute rhétorique : « Pourquoi n’avons-nous pas entendu ces misérables après le 7 octobre ou d’autres évènements abjects (Crépol, Châteauroux, plus récemment Courbevoie, etc.) ? »

Les Républicains en ânes de Buridan

© Wikipedia

Chez Les Républicains, les mécontentements s’expriment de façon plus policée. Quoaque, en coulisses, allez savoir… Marc Baudriller nous révèle quelques-uns des dessous de la guerre qui oppose le clan Ciotti aux vieux barons. Ces derniers ne vous attendrissent pas. Pour Bernard Guilhon, « aucune ambiguïté dans l’historique [du parti] : trahison après trahison, il s’est constamment tenu à proximité de la mangeoire ». Un autre Bernard, Bernard 34, reste dans le thème de la mangeoire: « Les LR non ralliés à Ciotti me font penser à un troupeau d’ânes de Buridan ».

Pour Schmitt, le spectacle des barons LR est  « pathétique et minable ! Quant aux problèmes des Français, c’est passé à la trappe. » Parmi ces problèmes, celui, crucial, de l’immigration. « Dans ma circonscription, le député sortant Les Républicains se présente sans l’étiquette Les Républicains, et il ne parle pas de l’immigration », relève Patrick Sinclair. Et de se prendre à rêver : « J’aimerais bien être danois et avoir un dirigeant politique social-démocrate » - rapport à « la politique d’immigration très restrictive ». Un début de réponse ce soir avec les résultats des législatives ?

Vos commentaires

31 commentaires

  1. Corinne Masièro ministre de la culture ?
    Je doute fort qu’elle puisse rendre hommage aux ganaches qui pourraient l’avoir nommée à ce poste !

  2. Je ne regarde plus les téléfilms français ,la sélection des employés à tous les niveaux se fait par captation et non en fonction du talent.Le résultat est là ,scénarios tarabiscotes,histoires incredibles, minorités mises en valeur comme dans les pubs , mauvais comédiens ayant des problèmes de diction. mauvais ingénieurs du son. Service public sans comptes à rendre , Bouygues et ses intérêts extra français , le résultat est là.

  3. La digne devise de la très vieille historique Institution qu’est la Gendarmerie Nationale est noircie et souillée par l’image que galvaude cette piètre et minable interprète d’un officier de l’Arme. – « Honneur et Patrie ». On ne peut pas retrouver ces principes dans les propos comme dans les attitudes ou comportement de cette femme. La hiérarchie responsable devra vite reprendre la main sur les piètres scénarios fantasques et dégradants des producteurs. Chaque épisode est un outrage, une insulte aux honnêtes personnes qui oeuvrent dans l’anonymat et le respect des règles de neutralité qu’imposent leurs fonctions.

  4. Par rapport aux positions qu’ont eues Madame Maseiro et Monsieur Arditi sur le RN, je ne regarderai plus jamais les téléfilms avec ces personnes à la télévision.

  5. J’aimais bien le capitaine Marleau, justement pour son non conformisme et son personnage. Par contre maintenant que je sais la boue noire qui habite Corinne Masiero, je comprends que cette femme est imbuvable. Je ne peux plus la voir. Et donc tchao le capitaine Marleau, là je ne peux plus du tout …

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois