Accueil Santé Coronavirus Après coronavirus : quand la France s’éveillera…
Coronavirus - Editoriaux - Société - 13 mars 2020

Après coronavirus : quand la France s’éveillera…

« Quand la Chine s’éveillera, le monde tremblera. » La célèbre formule, empruntée à Napoléon et titre du best-seller d’Alain Peyrefitte, prévoyait l’extension croissante et sans limite de la puissance mondiale du géant asiatique. Mais l’arme de construction massive de cette nouvelle usine du monde est devenue, en quelques semaines, une arme de destruction massive. Le colosse aux pieds d’argile a montré sa menace pour une planète devenue tout entière made in China. Prenant, par les airs, le chemin des routes de la soie, le virus enfant du mondialisme s’est répandu et a atteint, en un temps record, toutes les places du village mondial. C’est tout l’édifice qui s’effondre. La fortune d’hier est devenue la menace d’aujourd’hui ; les méfiances qu’on moquait deviennent les sagesses qu’on adopte.

Et s’il y avait, dans cet effondrement, des promesses de renaissance ? Et si un monde ancien s’effondrait, portant en lui un monde nouveau ? Passés les vents mauvais, arrivent les vents nouveaux, et on les sent déjà souffler : le confinement avec son prochain plutôt que l’ouverture au lointain ; l’économie relocalisée plutôt que la délocalisation organisée ; le retour de l’industrie plutôt que le recours à l’Asie ; le sens des frontières plutôt que le courant d’air ; le télétravail plutôt que la vie avec télé mais sans travail… Autant de retour aux sources et de promesses d’avenir, qui redonnent à nos vies le sel qu’elles avaient perdu et remettent à leur juste place les pauvres nourritures qui faisaient notre quotidien : Griveaux, LGBTQ, Greta…

Reprenons confiance en nous. N’importons donc de Chine que cette définition du mot « crise ». Le mot chinois pour crise est wei ji, l’idéogramme wei signifiant effectivement « danger » mais ji ayant plutôt le sens de « point de basculement » ou de « moment décisif ». La crise, en chinois, c’est le moment où l’on frôle le danger. Parallèlement, ji signifie occasion de changement, dans un sens positif. Comme quand le temps est venu, pour la France, de se réveiller.

À lire aussi

Chartres, « la flèche unique au monde »

À la découverte de notre patrimoine, sur les routes de Beauce. Épisode 7. …