Le 30 mai dernier, Emmanuel déclarait, dans le JDD, que la France n’a pas « vocation à rester éternellement au Mali » et que si les nouvelles autorités du Mali, issues d’un putsch provoqué le 24 mai, allaient dans le sens de l’ radical, il ordonnerait le retrait de nos troupes. Par ailleurs, le 3 juin, le ministère des français a annoncé la suspension des opérations militaires conjointes avec le Mali.

Rappelons que la France compte, actuellement, 5.000 militaires dans l’opération déployés au Mali, au , au Niger et au Burkina Faso pour lutter contre les groupes armés dans la région du Sahel.

La question du maintien de la France, présente au Mali depuis 2014, se pose donc. Qu’en pensez-vous ?

Ce sondage a été clôturé. Voici les résultats.

2.986 lecteurs ont répondu au sondage :

431 (14,5%)           OUI

2.465 (82,5%)      NON

90 (3%) ne se prononcent pas 

 

5 juin 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.

À lire aussi

18 tombes saccagées et des croix de fonte volées dans le cimetière de Genêts (Manche)

Un pillage qui pourrait être motivé par la récupération de la fonte pour la revendre comme…