Le vendredi 18 septembre, une étudiante strasbourgeoise de 22 ans a été insultée et frappée au visage par trois hommes pour la simple raison qu’elle portait une jupe, rapporte France Bleu Alsace.

« Tu te tais, salope, et tu baisses les yeux », puis un coup de poing

Élisabeth rentrait chez elle à pied quand elle a croisé trois hommes d’une vingtaine d’années, près de la médiathèque Malraux, à .
« Un des trois hommes me dit “Regardez cette pute en jupe” », témoigne l’étudiante en Langues étrangères appliquées (LEA), dans une vidéo pour France Bleu. « Je me permets de répondre “Pardon ?”, sans agressivité. Là, ils me répondent : “Tu te tais, salope, et tu baisses les yeux.” Deux m’attrapent chacun par un bras et le troisième me donne un coup de poing au visage. Et après, les trois s’enfuient », raconte la jeune femme.

Une quinzaine de témoins, aucune réaction

Elle ajoute qu’une quinzaine de témoins environ assistent à la scène, mais personne ne réagit ni pendant l’agression ni après, « comme si rien ne s’était passé… c’est horrible que ça reste impuni ». Personne ne lui demande de nouvelles ou n’appelle les secours. « C’est ce qui me révolte le plus dans l’histoire », déplore Élisabeth, le visage marqué par un œil au beurre noir.

La jeune fille, qui a porté plainte, dénonce un climat de plus en plus malsain et dangereux pour les femmes à Strasbourg. La municipalité de Strasbourg estime, de son côté, que moins de 10 % des femmes victimes de harcèlement de rue et d’agressions sexistes osent porter plainte.

À lire aussi

Meurtre de Victorine : le suspect interpellé est passé aux aveux

Un homme de 25 ans a avoué les faits. …