On aura tout vu, tout entendu, comme dit l’exclamation populaire. Dans le cirque politique que les Français, avec un discernement et une constance qui forcent l’admiration, plébiscitent à chaque élection et qu’avec un entêtement étonnant à ne pas changer une équipe qui perd, ils perpétuent depuis trente et quarante ans, il n’est pas un argument, pas un slogan ridicule qui n’ait été inventé et proclamé sur les plateaux de télévision. Mais dans ce grand lieu de notre théâtrocratie politique, avec ses bateleurs d’estrade et ses bavards narcissiques, on va faire le pitre en croyant faire de la politique ; à de Gaulle ou Pompidou ont succédé Bibi Fricotin et Razibus, aux têtes bien faites, les grosses têtes vides.

Tartarinades en tous genres

Et l’on aura eu le changement sans le risque, la force tranquille et le changer la vie, le travailler plus pour gagner moins, le vivre ensemble, et dans le domaine des attentats, agressions et autres massacres devenus quasi hebdomadaires, on aura eu le « Je suis Charlie », « Je suis Nice », « Je suis Tartampion et Tarte à la crème » et le « Vous n’aurez pas ma haine », on aura eu les Tartarinades en tous genres sur la fermeté et le « Vous allez voir ce que vous allez voir », et « Vous ne savez pas de quoi nous sommes capables », on aura eu les problèmes psychiatriques, les cellules psychologique et la psycholobotomie en marche.

Mais aujourd’hui, un degré de plus est franchi dans le domaine de l’imbécillité cynique et de la prise des Français pour des ânes, et l’on ne sait plus si l’imagination est sans borne ou avec Borne. L’incapacité, le refus d’agir efficacement face à ce qu’on appelle pudiquement « l’ensauvagement », disons-le plus simplement la lâcheté de ces gouvernements, soumis aux directives européenne, n’est plus lâcheté mais dignité. Et c’est ainsi que sur les récents événements de Crépol, on a pu entendre Borne, Véran, Dupond-Moretti et tous les autres appeler, en ces instants tragiques, au recueillement et à la dignité.

Continuons à ne ne rien faire

Allons enfants de la patrie, gardez-vous de vous laisser aller à des constations évidentes, à des mises en cause et des querelles politiciennes ou à des réflexions utiles, gardez-vous d’évoquer les problèmes énormes qui sont devant nous, gardez-vous d’appeler à l’action, à la défense d’un pays en pleine déconfiture, non, soyez dignes et recueillis, ne troublez pas la douleur des familles et des assassinés par vos protestations, marchez en silence, restez dignes, toujours plus dignes, et la France est sauvée ! Et honte à vous, qui appelez à une saine réaction, à une juste révolte ou à une réflexion de bon sens, vous n’êtes pas dignes !

La dignité habille désormais la lâcheté, elle est le masque flamboyant, l’habit de lumière du lâche et du pleutre. Elle est la bonne conscience du traître, et sa grandeur. Le lâche est devenu un dandy, la beauté du geste est celle du singe qui n’a rien vu. Glorifions le lâche et le traître qui, drapés dans leur dignité, aveugles, sourds et muets face à l’adversité, encaissent tous les coups avec le calme magnifique des dieux. Et continuons à ne ne rien faire, à regarder sans rien dire et à se laisser aller dans l’imperturbable mouvement répétitif de la décadence.

Le décès de Gérard Collomb a remis au jour son annonce prophétique, lors de son départ du ministère de l’Intérieur : le côte-à-côte va devenir un face-à-face. Mais quel manque de dignité, chez cet homme ! Proférer de telles paroles, devant un Premier ministre consterné !

On aura tout vu, tout entendu, et l’on attend avec impatience et dignité le prochain discours à faire prendre les vessies crevées pour de brillantes lanternes.

6539 vues

28 novembre 2023 à 11:03

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

35 commentaires

  1. Quelle belle image de notre Borne (ci-dessus) Vous auriez mieux fait de montrer celle où elle rigole pendant le discours de Moretti à l’Assemblée Nationale au sujet de la mort de Thomas.

  2. Qu’on arrête de nous gonfler avec les prémonitions de Gérard Collomb. Il a attendu 2018 et son départ de Beauvau pour s’apercevoir de ce que les Français, même dotés d’un QI d’huitre, on vu depuis des décennies.

  3. Ces images de la première ministre souriante aux propos de Dupont Moretti sont absolument insupportables et montre bien le mépris de ces gens pour le peuple qu’ils sont censés gouverner. Ils n’ont qu’un but c’est de faire taire le RN qui leur fait très peur

  4. Moi aussi, je suis profondément indigné, par la posture de nous gouvernants et pas seulement les actuels. A leur décharge il faut reconnaitre que contrairement à ce que nous pouvons dire ou écrire, nos prises de positions n’ont aucun impact sur la société, par contre ce que disent écrivent ou font nos politiques, peut provoquer des tentions, voire des affrontements entre des islamistes divers et variés, armés d’armes de guerre et des patriotes, armés de lance pierres.

  5. Et pour continuer à fermer les yeux, ils veulent combattre les réactions en les qualifiant d’extrême droite, ça va leur péter au nez et ils feront les étonnés.

  6. Pitoyables et dangereux ..ces politiques..je pense que leur indécence dépasse les bornes ….plus de respect pour rien …indécence totale …même la mort l’a fait rire .quand l’autre ultra clown débitait son discours avec hargne …du vent,du vent …..demission ..

  7. ces guignols ne représentent pas la .France,ni le peuple Français.
    C’est par la faute de cette espèce de lâches qu’on a eu 1914 ,puis 1940.
    Mais quand la débâcle viendra , ils seront surement à l’abri.

    1. Faisons leur confiance pour qu’ils déguerpissent assez tôt. Il faudra être vigilants!……………………………..pour leur souhaiter un bon voyage!…………………………

  8. Magnifique synthèse du ressenti de la majorité des français. A retenir les mauvaises cibles cette macronie affiche son incompétence , sa mauvaise foi, ses tares. Rien à ajouter.

  9. Pendant la tirade de Dupont-Moretti, à l Assemblée, avez-vous vu l air hilare et les sourires et mimiques d Elisabeth Borne ? Scandaleux !!!! Elle se réjouissait des propos ignobles du Ministre de  » l njustice »….
    Je pense aux parents de Thomas…. S ils ont vu ces images… Ces politiques sont à vomir…

  10. N’en déplaise à nos élites auto-déclarées, ce n’est pas parce que jusqu’à présent vous avez réussi à duper le peuple que celui-ci continuera de l’être. N’oubliez jamais ces paroles de Victor Hugo: « Quand le peuple sera intelligent, alors seulement le peuple sera souverain ». Ce qui se passe depuis cet agression sauvage et vos mensonges surtout, viennent de booster le QI de nombre de citoyens.

    1. On verra aux prochains rendez vous électoraux, si c’est vraiment le QI qui a été boosté ? J’en doute. Hélas.

Les commentaires sont fermés.