L’école nationale de police de Sens visée par des tirs de mortiers

L'école nationale de police (ENP) de Sens (Yonne) a été la cible de tirs de mortiers d'artifice, le 25 janvier, et trois suspects de 16, 18 et 19 ans ont été interpellés, relate L’Yonne républicaine.

Selon plusieurs sources, un groupe d'une quinzaine de jeunes a tiré au mortier dans le quartier des Chaillots, et en particulier sur l'école de police. Se rendant sur place, les forces de l’ordre ont été également prises pour cible par des tirs de mortiers par une quinzaine de délinquants. Les auteurs se sont finalement dispersés.

Trois agresseurs ont cependant été rattrapés et interpellés. Ils ont été placés en garde à vue mais, « insuffisamment identifiés pour le moment, ils ont été laissés libres », précise Julie Colin, la procureure de la République à Sens.

Une dizaine de mortiers retrouvés

Aucun blessé n'est à déplorer, excepté des traces sur deux véhicules de police. « ll peut s'agir d'événements en lien avec de précédentes interpellations liées à des rodéos urbains ou à des trafics de stupéfiants, pour essayer de nous provoquer et prendre à partie les équipes », a réagi le commissariat local chargé de l'enquête.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois