On a vécu, mercredi, la suite de la judiciaire .

En effet, le militant de , accessoirement agriculteur, était poursuivi pour avoir convoyé d’ vers la France, puis accueilli, mais aussi installé chez lui, des .

D’abord relaxé, ensuite condamné à quatre mois de prison avec sursis par la cour d’appel d’Aix-en-Provence en août 2017, l’activiste de la vallée de la Roya avait saisi la Cour de cassation qui annule partiellement sa condamnation, le 12 décembre de la même année, arguant du principe de fraternité.

Cette annulation ne pouvait faire jurisprudence puisqu’elle ne cassait nullement la décision précédente. Néanmoins, il était intéressant de constater que le posait clairement un distinguo entre l’aide à la circulation des migrants et le séjour des migrants.
Rejugé ce mercredi, le parquet a requis 8 à 10 mois de prison avec sursis, la décision étant mise en délibéré au 15 avril, comme le rappelle 20 Minutes.

En avril 2018, face au flux incontrôlé de migrants et à l’exaspération des populations, l’association mène une action au col de l’Échelle, point de passage des migrants dans les Hautes-Alpes. Une procédure judiciaire est initiée et trois responsables du groupe seront condamnés, en août 2019, à…six mois de prison ferme.

Donc, en résumé, pour deux délits qui, dans le fond, peuvent être mis au même niveau sur le plan du droit, vont aller vers deux décisions totalement différentes ?

Défendre les frontières de la France vaut une condamnation à de la prison ferme, mais faire entrer illégalement des migrants sur le territoire français ne sera sanctionné que d’un sursis ?
Loin de nous toute idée de douter des décisions judiciaires, loin de nous tout esprit complotiste, loin de nous tout soutien à l’une ou l’autre des personnes concernées par ces décisions, mais avouez que le citoyen lambda est en droit de se poser des questions.

Faites entrer des migrants clandestins en France, vous serez consacrés roi, faites sortir des migrants clandestins ou empêchez-les d’entrer en France, vous serez conspués… ainsi va notre beau pays !

12 mars 2020

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

Les commentaires Facebook intégrés aux articles sont désormais inactifs, nous vous invitons désormais à commenter via le module ci-dessus.

À lire aussi

Verlaine Djeni : « Pépita a été insultée et traitée de “négresse de maison” car elle ne s’est pas posée en victime de racisme »

TMC a ressorti des images d’archives du jeu télévisé « Pyramides » diffusé dans les …