Surnommé l’« Instagram du porno », mais aussi l’« Eldorado du porno », le réseau britannique OnlyFans a doublé le nombre de ses utilisateurs avec le . Non encadré par la loi, il est accessible également aux mineurs qui peuvent publier des photos ou des vidéos à caractère sexuel.

Au micro de Boulevard , Anne-Sixtine Pérardel dénonce les dérives de cette plate-forme et l’addiction à la qu’elle peut entraîner.

18 septembre 2020

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivé.