Dans une étude dévoilée ce mercredi 27 septembre, trois chercheurs de l’Institut national d’études démographiques (INED) se sont intéressés à la question suivante : « Comment la démographie influence-t-elle le changement climatique ? Le cas de l’Europe. » Un thème déjà largement rebattu par les médias qui méritait bien une énième étude, n’est-ce pas ? Si le sujet n’est pas franchement novateur, la conclusion de ces travaux menés par Fabrizio Natale, Philipp Ueffing et Christoph Deuster se démarque, quant à elle, un peu des préconisations habituelles. On aurait, en effet, pu s'attendre à des remarques blasées et déprimantes comme « les Européens ont ENCORE trop d'enfants » et tutti quanti.

Cette fois-ci, pourtant, la natalité n'est pas au cœur du sujet. Le coupable est autre, il n'est pas fort original non plus : il s'agit des seniors. « Les émissions individuelles progressent [...] régulièrement avec l’âge », explique le document qui note que, autour de 75 ans, les personnes âgées sont au pic de leur émission de CO2. Deux raisons, à cela : « Premièrement, elles ne peuvent pas bénéficier des économies d’échelle propres aux ménages nombreux, c’est-à-dire des avantages découlant de la mutualisation des dépenses. Deuxièmement, malgré des revenus plus faibles, elles concentrent leurs dépenses dans des biens de consommation à forte intensité carbone (besoin en santé accru, logement plus ancien, lieu de résidence, etc.). » En d'autres termes : esseulées et affaiblies, les personnes âgées deviennent, par là même, un poids, voire un danger, pour notre chère planète. Le document ne donne pas de solution pour remédier à cela - c'est sans doute préférable - et note seulement, en conclusion, que le problème n'est pas près d'être endigué. « Le vieillissement de la population européenne ne sera pas sans conséquence sur les émissions. La part des émissions imputables aux personnes âgées augmentera dans les années à venir car elles émettent davantage et seront plus nombreuses. »

Si l'étude est factuelle et sans doute tout à fait véridique, il n'en demeure pas moins que, une nouvelle fois, les personnes âgées se retrouvent stigmatisées car pesantes pour la société. Ils ne travaillent pas, ils ont eu trop d'enfants car peu précautionneux de la planète qu'ils nous laissaient, ils prennent de la place dans les hôpitaux, et voilà désormais que l'on découvre que leurs « émissions » sont supérieures aux nôtres ! Pris sous un angle purement pragmatique, relégués au rang d'objets, voilà nos ascendants traqués sur la quantité de gaz carbonique qu'ils produisent, comme s'il s'agissait d'une vulgaire voiture !

En Belgique, en 2019, le quotidien Le Soir révélait que « 40 % des Belges songent sérieusement à conserver l’équilibre de la Sécu "en n’administrant plus de traitements coûteux qui prolongent la vie des plus de 85 ans" ». Noble vision d'une vie simplement envisagée au niveau utilitaire. Qu'en sera-t-il, en France ? Et, plus largement, en Europe, le Parlement européen, fort des études de ses brillants chercheurs, votera-t-il pour que les vieux cessent de se chauffer ou rénovent obligatoirement leurs logements déjà largement taxés ? Se soignent au minimum ? On pourrait même aller plus loin, tant qu'à faire... Les seniors sont-ils appelés à devenir des personnes en sursis, dans une société où les débats sur leur empreinte carbone et leur fin de vie vont bon train ?

11419 vues

27 septembre 2023 à 19:45

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

70 commentaires

  1. Monstrueux ! Ce sont les vieux qui grèvent le budget des CAF, de la police en charge de tous ces jeunes délinquants qui nous coûtent un pognon de dingue en cassant des villes entières et sont en prison à notre charge ? Ce sont leurs impôts qui prennent en charge tous les migrants, et en particulier les « mineurs isolés » à la charge des départements, alors qu’ils doivent dans les campagnes se passer de médecins, de commerces, de police, et de tous les services publics essentiels QU’ILS ONT FINANCES pendant des années !
    Il faut bien trouver de nouveaux boucs émissaires après les non-vaccinés ! Quel gouvernement infect !

  2. Effectivement, le nouveau monde de jupiter arrive à grands pas. Il avait simplement omis en nous l’annonçant que ses principales caractéristiques seront une débilité, une violence, une dépravation sexuelle et mentale, bref ce que nous vivons tous les jours depuis son arrivée au pouvoir ou tout au moins sa participation à un gouvernement. Et ce nouveau monde accélère tous les jours grâce à sa bêtise sans nom.

  3. En Belgique, en 2019, le quotidien Le Soir révélait que « 40 % des Belges songent sérieusement à conserver l’équilibre de la Sécu « en n’administrant plus de traitements coûteux qui prolongent la vie des plus de 85 ans » »

    Attali avait déjà théorisé la chose et le Rivotril l’a fait (enfin « avait commencé à le faire » le travail n’est pas fini…) !

  4. « elles concentrent leurs dépenses dans des biens de consommation à forte intensité carbone » Si ces chercheurs au grand cerveau surabondamment subventionné avaient l’obligeance de me définir une « forte intensité carbone » et ses instruments de mesure, et surtout son rôle dans un réchauffement climatique phantasmé… « Les générations futures se demanderont avec une stupéfaction amusée pourquoi, au début du 21e siècle, le monde développé s’est plongé dans une panique hystérique à propos d’une augmentation globale moyenne de température de quelques dixièmes de degré, et, sur la base d’exagérations grossières, de projections informatiques hautement incertaines, combinées en déductions improbables, il s’est trouvé en face d’un recul de l’âge industriel. »
    Richard Lindzen, climatologue au M.I.T. et à Harvard.

  5. Honteux ! Scandaleusement honteux. Cette étude en dit long sur la décadence de notre société qui ne sait plus que  » compter » , faire des statistiques et des rapports, ne voit plus l’humain, mais les chiffres, et a perdu tout sens d’humanité. C’est effroyable.

  6. Il faut donc se hâter de dissoudre ce gouvernement dont la tête est un pantin dirigé par une vieille femme/un vieil homme qui ne veut pas dire son âge. Adolescent et senior ne font que détruire la France. Être à l’âge de la retraite et profiter du travail des autres dans un palais est tout simplement malhonnête.

  7. Si mes souvenirs sont bons, avec l’âge on ne sait jamais, l’excellent Jacques Attali avait déjà tiré la sonnette d’alarme sur ce sujet. Il était d’ailleurs allé plus loin dans ses conclusions que ces trois chercheurs. Pour lui pas de quartier, euthanasie à 75 ans. Quant à nos chercheurs INED du moment, je crois qu’ils ont oublié un détail, c’est que les jeunes actuels sont appelés à devenir vieux et ainsi de suite. Conclusion, on est pas prêts de se débarrasser des vieux.

    1. A moins de tuer les vieux à la naissance ! Blague à part, les chinois sont 700 millions de plus en moins de 60 ans et l’Inde n’est pas en reste. Pourrait on établir un rapport entre la démographie et la pollution ?

  8. Les vieux deviennent pour la plupart une charge pour la société, certes, mais on oublie que la société fut une grande charge pour ces mêmes personnes !
    Ceux qui fraudent la sécu, ne « travaillent » que 35 h (et encore !), les chômeurs patentés et toutes les sangsues qui gravitent dans les palais nationaux, ne sont-ils pas une « énorme » charge pour la société !
    Que penser des ces soi-disant « chercheurs » qui, sans doute par distraction, n’ont pas « pensé ! » qu’ils allaient vieillir !

    1. Ils y ont pensé, mais se pensent à l’abri des restrictions par leur statut de privilégié….Si toutes les strates de la société subissaient les conséquences des méfaits des dirigeants, sans distinction de passe droits, croyez bien qu’ils feraient moins de bêtises….

  9. Je pense que la principale raison pour laquelle les vieux paraissent plus polluants, c’est qu’ils ne croient pas à toute la propagande sur le sujet faite par l’élite mondialiste. D’une part, le réchauffement climatique n’est qu’un leurre (il n’y a qu’à regarder le thermomètre comme je fais tous les jours), d’autre part, ils savent que le CO2 est très nourrissant pour les plantes et les arbres, ce que les jeunes ne savent pas, et enfin ils utilisent moins les tablettes et les portables, appareils extrêmement polluants. On peut donc dire qu’ils polluent moins que les jeunes et que l’étude que vous citez est totalement fausse.

  10. Ou comment ENCORE mettre tout et n’importe quoi sur le dos des babys boomers !!!!qui sont les géniteurs de ces grands chercheurs …..

  11. Et oui tout génocide a son argument rationnel et c’est ainsi que l’on travaille les esprits et que l’on aboutit à l’horreur

  12. Une solution a été imaginée il y a des décennies pour régler tous ces problèmes : « SOLEIL VERT » ce fameux film d’anticipation où manifestants et vieux sont transformés en petits gâteaux pour nourrir la population majoritairement pauvre…

    La théorie d’attali à fait long feu lorsque cet individus a atteint ses 60 ans !

  13. « Le document ne donne pas de solution pour remédier à cela – c’est sans doute préférable – et note seulement, en conclusion, que le problème n’est pas près d’être endigué »
    Pourtant il me semble que notre gouvernement en a éradiqué un grand nombre lors de la covidémence par manque de soins et injections de rivotril ou midazolam.
    Vont ils, maintenant que l’euthanasie va être légalisée, nous ressortir la phrase d’Attali : « dès qu’on dépasse 60/65 ans, l’homme vit plus longtemps qu’il ne produit et il coûte alors cher à la société.L’euthanasie sera un des instruments essentiels de nos sociétés futures dans tous les cas de figure. » Ce n’est pas 1 fake. Je connais l’1 des secrétaires d’Attali qui a eu un livre dédicacé . La phrase y est, mais supprimée dans les nouvelles éditions.

    1. De grâce, gardez ce livre précieusement, faites en des copies certifées conformes…..Le bougre est apable de faire en procès en diffamation s’il pense que les traces de ses délires passés ont disparu

  14. Si les vieux sont coupables, il faut dire de quoi . La sécurité sociale ? ils ont cotisé depuis l’âge de 15 ans pour une retraite à 65 ans . Alors que penser de ceux qui sans cotiser se font soigner et surtout de l’AME pour les étrangers même en situation irrégulière qui profitent au mieux de cette AME voir d’une CMU s’ils ont une « famille » en France .

  15. ahurissant !!! je suis absolument en accord avec tous les commentaires, je n’aurais pas pu m’exprimer mieux

Les commentaires sont fermés.