Brèves - Sport - 5 septembre 2016

Yvelines: l'élu FN retrouvé mort avait des antécédents cardiaques

Les conclusions de l’autopsie du corps de Dominique Ghys, adjoint FN au maire de Mantes-la-Ville (Yvelines), retrouvé mort vendredi matin, sont tombées. “A ce stade, rien ne permet de considérer [la mort de l’élu] comme criminelle”, écrit le procureur de la République de Versailles, Vincent Lesclous dans un communiqué consulté par BFMTV.com. 

L’autopsie pratiquée ce lundi matin à Garches évoque “une mort consécutive d’un syndrome asphyxique chez un sujet ayant des facteurs de risque cardiovasculaires et un antécédent d’infarctus (…). Cette pathologie coronarienne a participé à la mort”, ajoute le procureur, citant les conclusions de l’expertise médico-légale.

Examens complémentaires en cours

Vincent Lesclous rappelle qu’aucune trace de violence n’a été constatée sur le corps du défunt, et qu’aucun objet n’entravait [sa] respiration”. Le procureur ajoute que des examens “toxicologique et anatomopathologique” complémentaires sont en cours pour “déterminer avec plus de précision les causes de la mort”. 

Le corps sans vie de Dominique Ghys, 63 ans, adjoint en charge des Sports à la maire de Mante-la-Ville dans les Yvelines, avait été retrouvé à son domicile vendredi matin. C’est son chauffeur qui l’avait découvert gisant torse nu dans une mise en scène évoquant des ébats sado-masochistes. Torse nu, l’élu FN avait les points liés et un collier de chien attaché autour du cou.

Commentaires Facebook

À lire aussi

Dévotion populaire et coronavirus : à Chartres, le voile de la Vierge Marie exposé pour demander sa protection

À Chartres, les paroissiens se souviennent qu'en 1832, le choléra avait fait dans la ville…