Une fois de plus, ce gouvernement n'est que duperie, mensonge, mirage, bobard, contre-vérité, fourberie, etc.

Ces mensonges nous apportent en tous cas la preuve que notre mal-aimé Président veut à tout prix se représenter en 2017 puisque, concernant le , tout est fait pour en truquer les chiffres et conduire petit à petit à sa vérité sur la réduction du nombre de demandeurs d'emploi.

La presse aux ordres l'y encourage puisque peu de journalistes osent annoncer les vrais chiffres et contredire la version officielle qui est « le diminue, il se stabilise, il a même accusé un bon chiffre de -0,1 % en juillet ».

Il suffirait pourtant de lire les 20 pages du rapport complet de la DARES (Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques)... (http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/PI-Mensuelle-PDGB25-2.pdf ) Et là, grosse surprise. Tous les chiffres annoncés sont faux, enfin, ces chiffres sont une interprétation pro-gouvernementale des vrais chiffres. Bon, il faut admettre que rien n'est plus enfantin que de manipuler les chiffres, mais lorsque l'on est grassement payé par nos impôts comme ministre ou comme haut fonctionnaire, il serait décent de nous dire la vérité, rien que la vérité. Eh bien, la voici, cette vérité des chiffres...

Il y a plus de 10 millions de Français qui sont à la recherche d'un emploi, et non pas 3 millions et des poussières (poussières dont personne ne voudrait faire partie). Dans les six premiers mois de l'année, c'est une moyenne de 34.866 personnes qui sont devenues chômeurs. Le blog Citoyens et Français a détaillé ce rapport pour arriver à la conclusion de 6.432.200 privés d'emploi et travailleurs occasionnels officieux, toutes catégories confondues, auxquels il faut rajouter 3.945.000 « invisibles », ceux que les statistiques officieuses font semblant d'ignorer... mais que François Hollande doit connaître par le détail mensuellement.

Alors, qui sont ces « invisibles » ? Les bénéficiaires du RSA non inscrits à Pôle emploi (1.445.400). 1.100.000 bénéficiaires de l'AAH ou d'une pension d'invalidité non inscrits à Pôle emploi. Les sans-droits, soit 1.400.000 jeunes de moins de 25 ans, membres d'un foyer ayant dépassé des plafonds de ressources, ceux à qui sont versées des pensions de reversion qui dépassent les 452 € du RSA, les bénéficiaires de pensions alimentaires qui, là aussi, dépassent les plafonds du RSA, des étudiants à la recherche d'un job d'appoint, des auto-entrepreneurs écrasés par des charges imbéciles et qui aimeraient bien trouver un boulot. Citoyens et Français cite aussi, et avec raison, les retraités qui aimeraient bien trouver un emploi pour survivre..

Quant aux chiffres officiels dont la presse s'est contentée de nous donner un résumé, en voici la teneur, pour le mois de juillet 2015. 212.700 ont été sortis des listes pour défaut d'actualisation. 38.900 ont fait l'objet d'une radiation administrative. 51.500 ont été radiés pour cause de décès, de départ à la retraite... de prison. 50.500, soit 10,3 % des sorties, sont en « stages parking », 35.900 sont en arrêt maladie, en congé de maternité, etc.

Tous ces chiffres qui devraient être en permanence sur le bureau présidentiel semblent pourtant peu préoccuper François Hollande. Quant à son ami Rebsamen, il a préféré prendre la poudre d'escampette plutôt que d'affronter une nouvelle année qui s'annonce désastreuse.

Espérons que cette manipulation ne permettra pas à notre Président de se représenter à une fonction qu'il occupe si mal, et c'est peu de le dire...

122 vues

31 août 2015

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • Les liens sont interdits.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.