Pour nos amis allemands patriotes aussi, l'année 2015 s'est terminée encore plus mal qu'elle avait commencé. Non seulement leur pays s'est vu "gratifié" d'un million cent mille réfugiés - du moins, prétendus tels par leurs autorités, chiffre quatre fois supérieur à celui de 2014 - mais ils viennent de subir le pire affront qu'un élu au sommet d'un État puisse infliger à sa nation : l'humiliation par le double jeu, le double fardeau du sacrifice et de la culpabilisation.

Les vœux d' pour ses compatriotes ? Qu'ils acceptent bien gentiment les migrants, sans broncher, même si "cela va coûter de l'argent […]" parce qu'"il est évident que nous devons aider et accueillir ceux qui cherchent un refuge chez nous".

Évident pour qui, donc ? Sans aucun doute pour Peter Sutherland - ex-directeur de l'OMC, ex-commissaire européen à la concurrence, ex-directeur de Goldman Sachs, mais actuel membre du groupe Bilderberg, directeur de la Trilatérale, conseiller spécial de l'ONU pour l' ainsi que conseiller au Vatican - qui, dans une récente interview sur le site de l'ONU, préconise pour l'Allemagne en particulier, mais pour quasiment chaque pays d'Europe, d'accueillir plus d'un million de migrants par an sur les trente prochaines années. Autrement dit, avec d'un côté de faibles taux de natalité, et de l'autre un taux vigoureux, dans 30 ans, les Européens ont toutes les chances d'être devenus les indigènes dans leurs propres pays...

Pas évident, en tout cas, d'après les estimations de la Bundesbank (la banque centrale allemande), de continuer de faire rentrer des millions de réfugiés dans le pays, puisqu'elle souligne les "qualifications faibles" et des "barrières linguistiques" et évalue à 70 % le nombre de migrants au en Allemagne.

Alors Angela, née d'un père pasteur et communiste, en Allemagne de l'Est, celle qui abhorre la culture de "démocratie par la base", comme l'écrira le tempsreel.nouvelobs.com, en 2013, a agité la grosse ficelle. Les Allemands patriotes sont des gens "au cœur froid ou plein de haine" [qui] se réclament eux seuls de l'identité allemande et veulent exclure les autres". Parce que "les réfugiés sont une chance" pour l'Allemagne. Du Hollande dans la langue de Goethe !

Et pour bien montrer, à ces Allemands-là, ceux qui tirent le diable par la queue, ceux qui ont l'outrecuidance d'aimer leur pays et de préférer les leurs à ceux venus d'ailleurs en si grand nombre en aussi peu de temps, bref, à tous ceux qui rechignent à sacrifier leurs économies, à se laisser effacer, Angela vient de leur jouer un tour de cochon, si j'ose dire. Afin "d'atteindre de nombreux réfugiés", la chaîne publique ZDF a sous-titré ses vœux, comme ceux du président fédéral, en anglais et... en arabe !

Mieux : à partir du 4 janvier, les actualités allemandes "Heute" (celles de 17 heures... pour commencer) ainsi que d'autres émissions de la chaîne appliqueront systématiquement les nouvelles directives. Comprenez : le public devient cosmopolite.

Et si François Hollande, pour sa (possible et espérée) dernière année, s'en inspirait ? Une idée pour provoquer dans la France entière un électrochoc ? On ne sait jamais...

Allez, Frohes Neues Jahr !

117 vues

1 janvier 2016

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.