en visite à Nice, ce lundi 10 janvier, pour visiter le futur site de l’hôtel des polices voulu par Christian Estrosi : le bal des ambitions sur fond de campagne électorale déguisée. De son côté, Éric Ciotti, engagé dans la campagne contre Emmanuel Macron, a annoncé boycotter la venue du Président pour dénoncer le caractère « électoraliste » de cette venue et le deux poids deux mesures de sa politique sécuritaire et ses outrances de langage contre les non-vaccinés.

Les divisions s’affichent désormais clairement entre Christian Estrosi, le maire de Nice passé dans le camp d’Emmanuel Macron, et Éric Ciotti, le candidat victorieux du premier tour à la primaire LR, sur fond de politique sécuritaire. Ce lundi matin, Emmanuel Macron était en visite à Nice, en centre-ville, pour poser la première pierre du futur « hôtel des polices », un complexe devant rassembler les effectifs des polices municipale et nationale, et héberger un « Centre d’hypervision urbain et de commandement » (CHUC), le premier en France : les 50.000 m2 du site seront réaffectés aux forces de sécurité, thème de prédilection du maire de Nice. 800 agents de la police municipale et 1.200 de la police nationale devront y cohabiter. D’un coût de 20 millions d’euros, l’installation sera destinée à contrôler les 3.900 caméras installées par la mairie en ville et dans les transports, les bornes d’appel d’urgence, les dispositifs d’alerte en tous genres déployés par la ville.

Nous apprenons également qu’un plateau sera dédié au pilotage des « drones », joujoux qu’affectionne particulièrement Christian Estrosi. Un projet qui s'appuie sur un article de la loi « Responsabilité pénale et intérieure », définitivement adoptée par le Parlement le 16 décembre 2021, et qui permet l'emploi des drones par la police, mesure qui a cependant fait l'objet d'une saisine auprès du par des députés, le 20 décembre dernier.

Quoi qu’il en soit, le futur chantier de l’hôtel des polices devrait coûter la modique somme de 220 millions d’euros, principalement financés par l’État, à hauteur de 172 millions d’euros selon le cadre du plan de relance de juillet 2020.

De son côté, Éric Ciotti a adressé une lettre au « candidat à l’élection présidentielle Emmanuel Macron » pour dénoncer la posture du Président candidat dans les colonnes du Parisien et ses propos « instaurant […] une forme de déchéance de citoyenneté pour les non-vaccinés, alors même que vous vous opposez à celle des terroristes islamistes depuis 2016. Tout un symbole du en même temps sécuritaire. »

Par ailleurs, sur le sujet de l’hôtel des polices, il dénonce un alibi électoraliste et regrette que le département des Alpes-Maritimes, cofinanceur du projet, n’ait pas été nommé dans la communication du carton d’invitation – ce qu’il associe à une intention délibérée du maire de Nice de reléguer les acteurs locaux au second plan, par simple posture partisane. Et de conclure : « Cette visite ressemble à celle d’un village Potemkine au décor factice. »

Effectivement, à ce stade, rien n’est encore fait et le futur hôtel des polices ressemble toujours actuellement à ce qu’il est depuis des années : un hôpital désaffecté. En outre, comme le dit l’adage, en période électorale, « les promesses n’engagent que ceux qui les croient ». Espérons que les électeurs sauront faire la différence entre les effets d’annonce et la réalité du bilan.

10 janvier 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

5 4 votes
Votre avis ?
29 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires