Editoriaux - Religion - Sport - 17 février 2013

Venez vous faire dépouiller à Bobigny !

Oui, venez à Bobigny ! Devenez propriétaires à Bobigny ! Embellissez Bobigny par votre présence ! La mairie de cette localité déroule pour vous le tapis rouge. Elle vous invite. Elle vous veut.

Elle souhaite en effet favoriser, si vous répondez favorablement à son appel, « la mixité sociale » (pas que sociale à mon avis). À cette fin, elle développe des arguments très convaincants. La proximité de Paris, le prix du mètre carré (entre 2 300 et 3 000 euros), la qualité des transports (non, non, les bus ne sont pas caillassés tous les jours).

Bobigny a d’autres atouts auxquels la mairie n’a pas pensé. Son tribunal, assez célèbre, à peu près aussi visité que la Tour Eiffel mais pas pour les mêmes raisons. Son église, très moderne, située au 16 de l’avenue Karl Marx.

Quoi, l’adresse ne vous plaît pas ?

Eh bien, sachez, pauvres réactionnaires, que les musulmans sont logés à la même enseigne : la mosquée est au 5 de cette avenue. Alors, toujours pas contents ? Ni Jésus ni Mahomet n’ont fait, jusqu’à maintenant, connaître leur réprobation. Il n’en va pas de même avec Marx, à qui je parle tous les jours, et qui vaut bien les deux prophètes déjà cités. Il a l’intention, lui, l’auteur du célèbre « la religion est l’opium du peuple », de porter plainte pour profanation de son nom.

Mais tels que je vous connais, vous vous foutez éperdument des états d’âme de celui qui a écrit le Capital ! Vous noterez également – ça peut en intéresser certains – que la synagogue n’a pas élu domicile avenue Karl Marx, mais dans une tranquille et relativement cossue cité pavillonnaire (vous savez combien les Juifs sont malins).

Et avez-vous entendu parler des écoles de Bobigny où vos enfants seront scolarisés ? Vous croyez que leur niveau est bas, très bas ? Et alors ? Vous aurez la certitude que vos rejetons, des enfants de bourges favorisés, seront les premiers de la classe. C’est pas bien ça ? Et enfin – et là vous ne pourrez pas résister à l’appel de Bobigny – c’est vous, oui vous, qui serez là-bas « la diversité ». C’est pas chic, ça ?

Et surtout ne prêtez pas oreille aux propos de la préfecture de Seine Saint-Denis. Elle prétend que plus de 40 % des gardes à vue à Bobigny concernent des mineurs. Et elle insinue que dans cette localité « 2.500 à 3.000 jeunes posent problème ». Sur 50.000 habitants : on va pas en faire une maladie !

Écoutez plutôt la mairie. Elle dit vouloir faire venir à elle « les classes moyennes ». Écoutez la quand elle clame que la ville est très pauvre et que vos impôts locaux et vos taxes foncières (vous, vous les paierez) lui sont indispensables.

Oui, venez vous installer à Bobigny. Vous vous ferez dépouiller par la mairie. Et autrement aussi…

À lire aussi

Boeing ukrainien : c’est peut-être un déséquilibré qui a tiré le missile ?

Après l’avoir farouchement nié, l’Iran a reconnu sa responsabilité dans le drame. « Une er…