Votre communiqué commun, "Stop Daech, tous unis contre la barbarie !", signé avec les plus hautes autorités musulmanes de France, Tareq Oubrou, recteur de la mosquée de Bordeaux et Ghaleb Bencheikh, animateur de la tranche musulmane des matinées dominicales et religieuses sur le service public télévisuel, en appelle à en finir une bonne fois pour toutes avec cet islam hybride, violent autant que déviant. Vous, Français musulman et patriote, quel message entendez-vous faire passer ?

Vous oubliez, le Pasteur Saïd Oujibou, musulman converti au christianisme, Patrick Karam président de la Coordination des Chrétiens d’Orient en Danger (CHREDO), Guillaume de Prémare (Institut Ichtus). Cet appel n’est pas celui de Français musulmans à l’endroit de leur coreligionnaire, mais de Français qui appellent les Français. Daech est l’expression d’une post-moderne, ultra-moderne revêtant les habits d’une religion. Nous souhaitons faire passer que la mobilisation contre Daech devrait être totale, militaire, économique, diplomatique.

Ce problème, pour être résolu, en France, devra l’être aussi en dehors de nos frontières. Cela induit-il donc un infléchissement de notre extérieure ?

Notre extérieure souffre des contingences économiques avec les pétro-monarchies du Golfe. Comment endiguer le si nous faisons commerce avec l’État qui en a fait sa doctrine officielle, l’Arabie Saoudite pour ne pas la nommer ?

La dérive de notre jeunesse pose bien des questions. Mais est-ce seulement avec les Femen que l’on pourra lutter contre une autre forme de militantisme vestimentaire ? Bref, entre ceux qui n’ont plus assez de religion et ceux qui en ont trop, souvent mal comprise, par ailleurs, que faire ?

Le principe de laïcité doit être défendu de façon farouche tant que cette laïcité ne vise pas à détruire le fait religieux dans notre pays, ce qu’elle fait depuis la Révolution par la destruction massive du catholicisme. Quant à l’islam, il ne faut pas justifier le voile intégral par le nu intégral, la pratique d’une spiritualité relève avant tout d’une droiture éthique, d’une réforme intérieure et non pas d’un déguisement anachronique et anxiogène.

Entretien réalisé par Nicolas Gauthier

Rassemblement le dimanche 13 décembre 14h30
Parvis des Droits de l’Homme (Trocadéro)

unnamed-14

11 décembre 2015

Partager

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.