Un journaliste de Dordogne libre s’est fait agresser, dans la nuit du 27 au 28 août, lors d’un « reportage sur les rassemblements de place Francheville à Périgueux », relate France Bleu Dordogne. Il a décidé de porter plainte.

 

Frappé par les dealers pendant un reportage

Vers trois heures du matin, le journaliste s’est rendu place Francheville, à Périgueux, dans le but de réaliser un reportage « sur les nombreux rassemblements de et les trafics en tout qui s’y déroulent » en période nocturne.

Pour illustrer son article, il prend des photos avec son téléphone portable, en particulier d’un groupe de dealers qui occupent les lieux. Ils le remarquent et se dirigent alors vers lui de manière menaçante. Ils lui tirent les cheveux et le frappent, puis lui volent son téléphone pour effacer les photos.

 

Le journaliste a déposé plainte

Le journaliste n’est pas blessé mais a décidé de porter plainte. Les agresseurs ont été interpellés par la notamment grâce à la vidéosurveillance.

28 août 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.